Cosmetic Valley lance les états généraux de la filière parfumerie-cosmétique

« Responsabilité, Agilité, Solidarité et Innovation seront les maîtres-mots de la reprise qui risque d’être ultra-concurrentielle, en particulier avec les acteurs asiatiques, déclare Christophe Masson, directeur général de Cosmetic Valley. À cet effet, le pôle lance les états généraux de la filière pour relever collectivement le challenge de l’après-Covid 19. »

Durement ressentie par les entreprises, en particulier par les TPEs et PMEs qui constituent 85 % du tissu industriel de la filière parfumerie-cosmétique, la pandémie Covid-19 a généré une crise sans précédent pour l’économie du secteur. Cette situation exceptionnelle nécessite une dynamique collective pour relever le challenge d’une reprise efficiente et durable. Elle offre aussi l’opportunité de tirer les leçons de la crise pour réinterroger modèles et pratiques, mieux prendre en compte l’impact environnemental, la sécurité sanitaire des produits, la RSE, le développement durable et les circuits courts et ainsi consolider le « made in France ».

Coordinateur de la filière nationale, le pôle lance ainsi une dynamique collective pour fédérer les acteurs de l’éco-système national, organiser l’après-Covid 19 et engager une réflexion sur l’avenir du secteur de la parfumerie-cosmétique. Organisée en collaboration avec les collectivités territoriales, l’État français, la Commission européenne, la Febea, la CNEP et le CNRS, cette dynamique des « états généraux » s’articule autour d’un processus en trois grandes étapes :

1. Du 1er au 30 juin : recueil des enjeux et propositions des acteurs de la filière : consultations participatives en ligne, ouvertes aux industriels, entrepreneurs, enseignants, chercheurs ;

2. Du 1er juillet au 30 septembre : ateliers thématiques pour construire le plan de relance : cellules de relance territoriales, nationales et européennes ;

3. Les 14 et 15 octobre 2020 à Paris, au Carrousel du Louvre : réunion des décideurs de la filière, acteurs publics et privés, pour une restitution des travaux menés au sein des ateliers et présentation d’un plan de relance au cours d’un temps fort prévu le 15 octobre.

Share
En cette période où tout le monde ne peut pas regagner son bureau, nous mettons gratuitement le dernier numéro de la revue en accès libre intégral, y compris notre numéro d'été !J'y vais
+
X