Covid-19 : TechnicoFlor parfume les gels hydroalcooliques

Le groupe TechnicoFlor spécialisé dans la création de fragrances entrant notamment dans la composition d’eaux de toilette et cosmétiques a mis à profit la période inédite qui vient de s’écouler en anticipant les besoins de la reprise. 

Depuis quelques semaines, et partout dans le monde, le gel désinfectant est devenu l’un de nos meilleurs alliés pour nous protéger et protéger ceux que l’on aime. Convaincue que demain, il fera partie intégrante de notre quotidien, l’équipe Technicoflor s’est penchée sur le sujet et propose une collection complète de parfums éveillant les sens, élaborée par ses parfumeurs engagés. 

« Notre présence en Chine nous a permis de voir très tôt l’épidémie arriver. Nous avons profité de la période pour développer de nouvelles fragrances spécialement conçues pour parfumer agréablement les gels hydroalcooliques dont l’alcool le plus souvent issu de cannes à sucre, fruits ou betteraves sent relativement fort », explique François-Patrick Sabater, président-fondateur de TechnicoFlor, entreprise qui réalise plus de 70 M€ de chiffre d’affaires dont 70 % à l’export.

Le groupe propose depuis le mois de mars une collection de 16 notes, oscillant entre des parfums frais, floraux, fruités et des fragrances plus étonnantes encore : Hello Aloe, Brume d’Agrumes, Bouquet d’Aromates, Infusion Thé Vert, Cerise Surprise, Douceur d’Amande, Tutti Frutti, Pomme d’Happy, Rosée du Jardin, Souffle de Printemps, Eau Douce, Bain de Soleil, Smoothie Time, Coco Splash, Fruit Interdit et Rose Bonbon. 

Cette collection de parfums pour gels hydroalcooliques a pour but de transformer ce geste sanitaire répétitif en un vrai moment de plaisir. TechnicoFlor, qui a récemment annoncé la création d’un nouveau centre de production à Beautéville, en Chine, représentant un investissement de près de 4 M€, prévoit une reprise importante en Asie et ses créateurs parfumeurs travaillent déjà sur les nouvelles tendances olfactives qu’ils voient se profiler en parfumerie. « Avec la crise, nous allons avoir envie de fragrances rassurantes, apaisantes, incitant à la détente. Nos parfumeurs travaillent actuellement sur des fragrances “cocoon”, des notes ozoniques et des notes florales légères », conclut François-Patrick Sabater. 

En cette période où tout le monde ne peut pas regagner son bureau, nous mettons gratuitement le dernier numéro de la revue en accès libre intégral, y compris notre numéro d'été !J'y vais
+
X