Deux modules de formations dédiés aux interactions packaging / formule

Eau en bouteille - Soins de santé

Partenaire de Cosmetopack, Itech-Lyon a conçu deux modules de formation relatifs aux interactions packagings en plastique / formules cosmétiques. 

Dans un contexte d’évolution réglementaire et d’insécurité sanitaire, ces modules répondent au besoin des acteurs de la filière de partager un référentiel de connaissances commun à tous, avec pour objectifs la protection du consommateur et l’innocuité des produits cosmétiques.  

Le premier module, Interactions contenu/contenant en cosmétique (COS08), de 2 jours, vise à identifier les phénomènes d’interaction contenant / contenu pour les intégrer dans la conception des produits et analyser les interactions contenant / contenu pour mesurer les risques toxicologiques lies à la sécurité du consommateur.

Le second module, Réglementation cosmétique et évaluation sécurité (COS09), d’une journée complémentaire, vise à analyser et être capable d’appliquer le règlement cosmétique et identifier les risques pour la santé des consommateurs à travers l’évaluation de la sécurité.

Ces modules de formation sont accessibles sur demande :

  • En intra
  • En Anglais
  • Sous forme de classe virtuelle

Itech-Lyon forme des ingénieurs dans les domaines des polymères et leurs applications en particulier en chimie (à travers les peintures, encres, adhésifs et cosmétiques), matériaux plastiques, textiles ainsi que le cuir et ses utilisations (chaussures, maroquinerie). L’offre de formation continue d’Itech-Entreprises repose sur les domaines de compétences de l’Itech. 

Cosmetopack, qui rassemble 15 partenaires (Albéa, Berry-Bramlage, Eastman, Equitox, Laboratoires Expanscience, LVMH Recherche Parfums & Cosmétiques, MS Beautilab, PRP Création, Texen, groupe Treffert, Itech, université Lyon 1, Allizé-Plasturgie, Cosmet’in Lyon, Plastipolis), a engagé un programme de recherche destiné à doter l’ensemble de la filière cosmétique de protocoles spécifiques, simples et économiques afin de :

  • gérer les risques toxicologiques liés aux interactions contenants/contenus, 
  • établir les seuils de tolérance afin de garantir la sécurité sanitaire des produits, 
  • élaborer des méthodes d’évaluation de la sécurité dans le but de bénéficier de connaissances nouvelles sur les produits, 
  • anticiper les potentielles nouvelles exigences réglementaires et répondre à la demande sociétale internationale.

Les protocoles concernent les ingrédients controversés, les additifs – substances telles que colorants, fonctionnels, antibactériens, anti-UV –, les matériaux des emballages en plastique issus du fossile, biosourcés, issus des ressources renouvelable et recyclés (PCR -Post-Consumer Recycled), les interactions entre eux.

« Maîtriser les interactions contenu/contenant, c’est anticiper les futures exigences réglementaires des marchés majeurs (Chine, États-Unis, Moyen Orient). C’est la clé pour assurer les exportations et la commercialisation des produits à l’avenir », souligne Laurent Nogueira, responsable innovation application produits chez LVMH Recherche Parfums & Cosmétiques.

Industries Cosmétiques soutient la liberté d'expression, tout le temps, pour tous, inconditionnellement.
X