9.9 C
Paris
mercredi 14 avril 2021
- publicité -

Mintel annonce les principales tendances en matière de produits de beauté et de soin

Bien-être, valeur, technologie et environnement : expert sur ce que veulent les consommateurs et pourquoi, Mintel a publié quatre principales tendances de consommation qui influenceront en 2021 le secteur mondial de la beauté et des soins : 

  • Un bel esprit : les marques ont la possibilité durant ces temps incertains de participer à la construction de routines en utilisant des produits qui capitalisent sur la protection, la valeur et la reconstruction de relations de confiance.
  • La beauté ré-évaluée : dans un contexte de réduction des dépenses, l’utilisation sera conditionnée par la fonctionnalité du produit et par son objectif. La valeur sera mesurée à l’un des critères de qualité, commodité et impact plutôt que sur le prix.
  • Les canaux de distribution, moteurs de changement : grâce à des stratégies de commerce en ligne solides, les marques vont gagner des points au travers d’une approche omnicanale capable de repousser les limites, d’engager tous les sens et d’offrir de nouvelles expériences digitales.
  • En route pour la beauté verte ! : dans un contexte de sortie de confinement, les consommateurs s’apprêtent à réévaluer leurs priorités en donnant plus d’importance aux considérations écologiques et éthiques, lesquelles conduiront à plus d’achats.

Associate Director, Global Beauty et Personal Care, Andrew McDougall détaille la façon dont ces tendances clés vont influencer le secteur de la beauté et des soins au niveau mondial, y compris pour les fabricants, les entreprises, les marques et les consommateurs.

Un bel esprit

« À l’avenir, les marques qui apporteront de la valeur sur le long terme pour les consommateurs seront celles qui parviendront à démontrer le lien entre routines beauté et méthode de lutte contre le stress et l’anxiété et qui apporteront de la normalité dans ces temps incertains. La diffusion de directives de sécurité strictes va contribuer à inspirer confiance et attirer une nouvelle clientèle désireuse de reprendre le chemin des magasins en toute sécurité. Grâce au recours à des experts extérieurs, les stratégies devront éduquer les consommateurs sur l’approche holistique du bien-être et de la santé et l’interconnexion entre l’esprit et le corps tout en validant les principes. »

La beauté ré-évaluée

« Les expériences seront plus valorisées que le produit lui-même à mesure que les consommateurs réévalueront en masse les produits essentiels à leur survie. Les marques désireuses d’encourager leurs clients à consommer des produits premium seront contraintes de redéfinir la notion de valeur, au-delà du coût, en s’appuyant sur l’impact d’achat mais aussi sur la notion de confort et sur celle de qualité. Les comportements flexitariens prendront de l’ampleur, conséquence d’une tendance accrue de consommation dans toutes les gammes de produits. La réduction des coûts d’acquisition clients et l’augmentation de la valeur du cycle de vie passeront par une écoute claire et sans ambiguïtés des attentes réelles des groupes de clients. »

Les canaux de distribution, moteurs de changement

« Au cours des douze prochains mois, la fidélité et la valeur du cycle de vie client s’appuieront sur de nombreux points de contact numériques digitalisés et sophistiqués axés sur la nécessité de capturer les modes de vie de chacun. Les stratégies des enseignes seront développées dans l’optique d’orienter la consommation vers des sites de marques prônant l’authenticité et de mettre au défi les grandes places de marché qui n’ont pas encore apporté la preuve de la transparence de leur chaîne d’approvisionnement. Grâce à l’aide de personnels formés et de confiance, le secteur professionnel sera mis à contribution et utilisé dans le cadre d’une vraie stratégie multicanale pour offrir une meilleure expérience de la beauté. »

En route pour la beauté verte !

« Les marques continueront à collaborer et à soutenir les entreprises locales grâce à une stratégie authentique et de long terme qui répond à l’évolution des tendances de consommation orientées moins sur le prix et plus sur les commerces de proximité. La création de la prochaine évolution de la tendance « clean » passera par le mariage entre l’éthique et la sécurité afin de répondre aux attentes d’acheteurs de produits de beauté respectueux et attentifs à ne pas prendre de risques inconsidérés. A mesure que les consommateurs entrent et sortent des grandes villes et des petites localités, les produits et services auxquels ils ont accès évolueront en fonction de leurs priorités. L’investissement dans divers points de contact garantira une découverte du produit optimale et encouragera les achats répétés. »

Jane Henderson, Global President, Mintel Beauty & Personal Care, conclut :

« En tant qu’experts sur ce que veulent les consommateurs et pourquoi, Mintel Beauty and Personal Care est le mieux placé pour prédire les futurs comportements des consommateurs. Cela fait maintenant plus de dix ans que nous parvenons à prévoir avec précision les tendances de consommation et de marché qui ont façonné l’industrie mondiale de la beauté et des soins. Grâce à nos connaissances, nos calendriers et nos recommandations, plus de 3.000 marques ont développé des stratégies gagnantes. Nous méritons amplement notre réputation qui n’est plus à faire. Et encore aujourd’hui, nous continuons à maintenir une longueur d’avance. »

En savoir plus : https://www.mintel.com

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Nos avis d'expert

Newsletter

X