Lancôme acquiert un domaine à Grasse

Lancôme-Rose

Lancôme a finalisé l’acquisition d’un domaine à Grasse, capitale mondiale du parfum. Baptisé Domaine de la Rose by Lancôme, le terrain est notamment composé de quatre hectares de champs cultivés en agriculture biologique, de restanques pluri-centenaires ou encore d’une distillerie.

Lancôme est déjà implantée dans la région, notamment au travers de l’exploitation d’un terrain de cinq hectares sur le plateau de Valensole où sont cultivées les roses propriétaires et exclusives à Lancôme et la rose Centifolia, destinées à ses produits de soin de peau. Lancôme exploite aussi un terrain à Grasse où poussent la rose Centifolia, le jasmin et le lavandin, qui sont utilisés dans ses parfums. Chacun des domaines, désormais au nombre de trois et qui représentent ensemble 10 hectares, bénéficie d’une situation géographique unique et dont les influences climatiques donnent vie à des fleurs aux qualités exceptionnelles.

Avec cette nouvelle acquisition, Lancôme a pour ambition de contribuer à la préservation et à la protection du savoir-faire de la culture de plantes à parfums de Grasse et de s’inscrire dans la production durable et biologique du terrain certifié Ecocert et ce, en cultivant une diversité d’espèces de roses et de fleurs à parfums.

Lancôme entend ainsi contribuer au rayonnement des richesses uniques de la région et de protéger les savoir-faire liés au parfum en pays de Grasse qui ont été classés au patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco. Grasse, capitale mondiale du parfum, est notamment reconnue pour ses fleurs à parfums ou encore son savoir-faire artisanal de l’extraction des essences de fleurs.

« Depuis toujours, la rose est chère à la maison Lancôme. Nous sommes très honorés et fiers de cette acquisition qui renforce notre présence à Grasse, berceau mondial de la parfumerie. Ce domaine a été cultivé depuis cinq siècles environ et la famille ex-propriétaire du domaine figure parmi les pionniers de la culture Bio de plantes à parfum à Grasse. Grâce à ce domaine exceptionnel, Lancôme devient propriétaire et producteur de roses biologiques qui seront dédiées à la création de parfum. La marque, qui est déjà implantée dans la région, notamment au travers de l’exploitation d’un terrain de roses à Valensole, va poursuivre la culture de fleurs propriétaires dans le cadre de sa démarche de traçabilité responsable. Lancôme tient aussi, dans une logique de transmission, à partager le savoir-faire traditionnel de la Rose aux publics internes et externes au travers de cette acquisition », indique Françoise Lehmann, directrice générale internationale Lancôme.

 

X