Le groupe Pochet s’engage, à travers son pôle Qualipac, auprès de la Fondation Ellen McArthur

Le groupe Pochet s’engage aux côtés de ses clients et partenaires en signant le “New Plastic Economy Global Commitment” de la Fondation Ellen McArthur, qui vise à renforcer l’économie circulaire du plastique.

Avec pour objectif de rassembler l’ensemble des parties prenantes, entreprises, gouvernements et associations, derrière une vision commune pour accélérer la transition vers l’économie circulaire, la Fondation Ellen McArthur réunit aujourd’hui plus de 250 organisations signataires et les engage à prendre des engagements individuels pour 2025 selon 4 thématiques.

Le groupe Pochet s’est ainsi fixé des objectifs ambitieux à horizon 2025 :

  • Proposer à ses clients des matériaux alternatifs à certains plastiques et notamment aux plastiques styréniques ou au POM
  • Favoriser les pratiques de réutilisation de ses emballages secondaires de production au sein de sa chaîne logistique et avec ses clients
  • Développer en accord avec ses clients des produits éco-conçus permettant le recyclage ou la réutilisation des différents éléments plastiques
  • Incorporer 10% de matière plastique recyclée dans ses produits

« Notre ambition est de contribuer à la transition du secteur du Parfum et de la Beauté de luxe vers des produits plus durables, tout en garantissant les exigences esthétiques et fonctionnelles de nos clients et celles des consommateurs », indique Tristan Farabet, directeur général du groupe.

Cet engagement s’inscrit dans le cadre de la démarche de croissance durable “Excellence & Responsabilité” du groupe Pochet. Le groupe s’attache notamment à développer des solutions produits et process ingénieuses et novatrices permettant de diminuer l’empreinte environnementale. Le boîtier de maquillage L’Essentiel, réalisé en matière recyclée ou biosourcée et rechargeable, ou encore le verre SEVA, qui contient 10 % de matière recyclée tout en maintenant une qualité de verre haut de gamme, en sont deux exemples.

X