Le mécanisme du Phytoène promu lors du NYSCC Suppliers’ day

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, annonce que son partenaire Solvay a présenté le mécanisme innovant de régénération cellulaire du Phytoène à l’occasion du 40e congrès annuel du New York Society of Cosmetic Chemists (qui s’est tenu les 7 et 8 mai 2019 à New York).

Les études protéomiques menées par Deinove ont démontré que le Phytoène stimule la production de laminine, des constituants protéiques majeurs de la lame basale (jonction entre l’épiderme et le derme), au même titre que le collagène.

Le rôle de la laminine dans la préservation de la santé de la peau a été démontré à plusieurs reprises, plaçant la laminine comme une cible de choix pour la dermocosmétique.

« Les études approfondies que nous avons menées démontrent que le Phytoène agit au niveau cellulaire, en complément du collagène, pour favoriser la régénération cellulaire et donc l’action anti-âge. Il s’agit d’un mécanisme d’action novateur et d’un intérêt évident pour l’industrie cosmétique », explique Coralie Martin, responsable marketing de Deinove.

Ces données scientifiques renforcent l’argumentaire de vente du Phytoène au niveau mondial et, selon Deinove, lui permettent de se différencier de manière extrêmement compétitive par rapport aux solutions concurrentes existantes aujourd’hui.

A ce jour, plusieurs dizaines de clients de Deinove ont reçu un échantillon de cet actif innovant pour réaliser des tests de confirmation et les premières ventes devraient démarrer d’ici à la fin de l’année. Le Phytoène est le premier d’un portefeuille d’actifs développés par Deinove qui compte en présenter plusieurs d’ici au prochain salon In-Cosmetics.

X