L’Oréal signe un accord avec la biotech Micreos, spécialiste du ciblage bactérien

Endolysine XZ.700

L’Oréal et la société néerlandaise Micreos ont annoncé la signature d’un accord de licence pour joindre leurs expertises en matière de biotechnologies et de microbiome cutané, la communauté des microorganismes qui résident sur notre peau. 

Par cet accord Micreos donne à L’Oréal accès à son endolysine, un type de protéine active en cosmétique. Cette technologie permet pour la première fois de ne cibler que les bactéries indésirables de la flore cutanée, responsables de diverses affections, tout en épargnant celles qui sont souhaitables. 

Depuis 15 ans, la Recherche & Innovation de L’Oréal coopère avec des institutions scientifiques et conduit des études cliniques pour mieux comprendre les pouvoirs du microbiome cutané. Pour Laurent Attal, vice-président Recherche & Innovation de L’Oréal, « cet accord ouvre un champ très prometteur de la cosmétique hightech. » Micreos a développé des thérapies bactériennes basées sur la technologie des phages et des endolysines. 

« Nous souhaitons que ce partenariat soit innovant. L’Oréal est leader en soin de la peau depuis des décennies. Micreos est à la pointe des biotechnologies bactériennes ciblées. Nos efforts conjugués profiteront à des millions de personnes », déclare Mark Offerhaus, CEO de Micreos. 

Le programme de développement pharmaceutique de Micreos comporte des endolysines qui ciblent les staphylocoques liés à une série de pathologies, y compris cutanées.

X