Stoelzle Masnières Parfumerie : un flacon rechargeable 350 ml développé avec diptyque

Stoelzle Masnières Parfumerie - diptyque

« Innover, bousculer, révolutionner, ré-inventer. Diptyque, c’est une évolution permanente. Une histoire pleine de rebondissements, de surprises. Une histoire sans fin. » C’est ainsi que se définit Diptyque, marque du patrimoine de la parfumerie française qui a choisi de faire confiance à Stoelzle Masnières en 2020 pour la réalisation des nouveaux flacons de l’Art du Soin pour les mains.

L’Art du Soin de diptyque est une gamme sensorielle qui prône l’art de vivre par les sens depuis plus de 60 ans. En 2020, la marque impose de supprimer les sulfates dans ses produits lavants mais va encore plus loin en choisissant un nouveau contenant. La Solution Lavante Réconfortante, la Solution Exfoliante ainsi que l’Émulsion Velours Pour Les Mains sont désormais proposées dans des flacons 350 ml en verre rechargeable. Ils deviennent ainsi des objets de décoration durables et familiers, porteurs de sens et d’émotions. Leur design « esthétise » les gestes quotidiens et marque les premiers pas d’une démarche éco-responsable à long terme de la marque.

Les équipes Stoelzle Masnières Parfumerie affirment être fières d’avoir développé en étroite collaboration avec les équipes Diptyque ce premier flacon rechargeable 350 ml.

« Il a fallu tout le savoir-faire d’excellence des équipes de Stoelzle Masnières Parfumerie pour la réalisation de ce flacon aux multiples challenges techniques. L’épais fond à piqûre profonde avec incrustation de la marque diptyque ainsi que la répartition plane souligne la qualité Luxe de celui-ci, ce qui est peu courant dans cette contenance. Les techniciens ont d’ailleurs été très attentifs à la bonne lisibilité de la marque en piqûre de fond. Le logo emblématique ovale de la marque a fait l’objet d’une recherche technique, une mise en valeur à la fois par le lettrage en gravure extérieure à 360 degrés autour d’un médaillon, définition et profondeur demandant une extrême précision au démoulage, et par le respect du positionnement particulièrement précis de l’étiquette au centre du médaillon, le moindre décalage pouvant provoquer un défaut », indique-t-on chez Stoelzle Masnières Parfumerie.

Photographe : Antonin Bonnet

X