Superga Beauty innove avec Gogreen

Écoconception - Durabilité

Superga Beauty, fabricant, conditionneur et fournisseur d’objets promotionnels pour les marques de cosmétiques, intensifie sa démarche RSE via Gogreen, le premier outil d’éco-conception dédié au métier de la promotion et du gift.

Cet outil exclusif, créé pour Superga Beauty par le groupe Quantis, expert en stratégie environnementale, permet d’évaluer l’impact environnemental des produits fabriqués (trousse, sac, accessoire) et ce, dès l’étape de la conception.

« Les actions respectueuses de l’environnement sont fermement ancrées dans la politique de notre entreprise. C’est pour répondre aux questions de nos clients et les accompagner dans leur démarche RSE avec pragmatisme et objectivité, que nous avons développé Gogreen », précise Leslie Bréau-Meniger, directrice générale de Superga Beauty.

Proposé aux clients de Superga Beauty depuis le mois de mars, Gogreen est un atout commercial supplémentaire auprès des marques soucieuses de toutes les initiatives RSE proposées et mises en place par les fournisseurs de la beauté.

Pour créer Gogreen, les équipes se sont basées sur les données d’Ecoinvent, cette base de données utilisée dans plus de 40 pays à travers le monde. Choisie comme référence dans la majeure partie des outils d’ACV (analyse du cycle de vie), elle constitue une base inattaquable, un pré-requis essentiel dans la démarche. D’autre part, toutes les étapes du cycle de vie sont comptabilisées, y compris la fin de vie.

  • Comment améliorer l’impact carbone de nos campagnes de Gift ?
  • Comment connaître le poids d’un changement de matière ?
  • Vaut-il mieux privilégier le coton, la jute ?
  • Quid du PU ?

Une réponse adaptée au marché

Concrètement, Gogreen permet de quantifier l’impact carbone et la consommation d’eau de chaque campagne de fabrication, en prenant en compte l’intégralité du cycle de vie du produit. Plus de 200 matières ont été répertoriées, ainsi que 40 procédés de transformation et 20 procédés de décoration.

« Nous pouvons simuler les options de design et de matière afin d’évaluer leur impact carbone. Pour améliorer le profil d’un produit, nous pouvons activer cinq leviers différents : matière, fermeture, décoration, packaging et transport. Cet outil guide non seulement nos développements mais également nos innovations. Notre ambition n’est pas de nous substituer au client mais d’éclairer ses choix, et lui permettre de mesurer les progrès, voire de les communiquer aux consommateurs », explique Leslie Bréau-Meniger.    

Un exemple de l’amélioration de l’impact environnemental d’une trousse pour une campagne de 100 000 pièces (cf. photo) :
* 10 litres d’eau économisés par trousse, par changement de matière, soit l’équivalent de 250 piscines olympiques
* -20% d’impact carbone, grâce au retrait de l’œillet soit l’équivalent de 70 A/R Paris New-York
* Sourcing plus responsable par l’utilisation du RPET qui intègre du plastique issu des filières du recyclage
À gauche : version initiale ; à droite : version optimisée.

 

Bonne rentrée ! Notre avons décidé de vous offrir notre numéro de septembre !J'y vais
+
X