Technicoflor propose un outil de calcul de la biodégradabilité des parfums 

Groupe familial spécialisé dans la création de compositions parfumées, d‘extraits végétaux, de matières premières aromatiques et d’arômes alimentaires, TechnicoFlor entreprend de nombreuses démarches pour favoriser la transparence dans l’industrie et vis-à-vis des consommateurs. Après son programme « Better Tomorrow », d’achats responsables visant à proposer aux marques des formules éco-responsables, composées à partir de matières premières respectueuses de la nature et de ceux qui les utilisent, tout en garantissant un niveau de qualité optimale, TechnicoFlor va plus loin. Le groupe lance un nouvel outil permettant de calculer la biodégradabilité de ses compositions parfumées développées pour la parfumerie et la cosmétique : BioD-Scent.

« Chez TechnicoFlor, nos équipes sont challengées en permanence pour que nous puissions participer aux défis sociaux et environnementaux d’aujourd’hui et anticiper ceux de demain », explique François-Patrick Sabater, fondateur et président du groupe.

Comment fonctionne BioD-Scent ? L’outil, développé par le service réglementaire de TechnicoFlor, sur une méthode de calcul avalisée par un laboratoire externe, permet d’analyser tous types de matières premières : naturelles, d’origine naturelle, synthétiques, isolats, huiles essentielles, solvants… 320 matières premières sont vérifiées à ce jour ; l’idée étant de pouvoir évaluer le pourcentage de biodégradabilité des compositions parfumées que l’entreprise crée pour les marques et pouvoir développer si besoin des parfums qui soient 100 % biodégradables. 

« Grâce au talent de nos parfumeurs et à la qualité de notre service d’approvisionnement responsable, nous pouvons créer des formules 100 % biodégradables, sans altérer ni leur qualité, ni leur puissance », ajoute Maxime Gransart, directeur général adjoint de TechnicoFlor. 

À l’aube de l’ouverture de ses nouvelles usines en France (Allauch) et Chine (Beautévillle), ce nouvel outil démontre combien TechnicoFlor s’engage à inscrire 
les enjeux de développement durable dans sa stratégie.

X