Les pampilles “parfum” selon Texen

Fort de son réseau industriel et de sourcing international, Texen Beauty Partners rivalise d’expertise dans le domaine bien particulier des pampilles. Pour Jean-Paul Gautier par exemple, la division de Texen n’en est pas à son premier succès. Dernier en date, une collection de charme pour les fragrances le Beau et la Belle.
Accessoire de charme, utile et futile, suprême valeur ajoutée du flacon, la pampille tient sa place dans le développement du packaging. Elle requiert pour autant une bonne dose de créativité, des développements rigoureux et un sourçing agile.
Composé d’une goupille et d’un décor, la pampille assure une double fonction au produit. Située entre le bouton poussoir et la frette, elle lui garantit une inviolabilité et en bloque l’ouverture pendant les voyages. Elle sert de prétexte pour donner au flacon un supplément d’âme et permet, dans le cas des parfums Jean Paul Gaultier, d’éviter le capot.

A chacun sa pampille

La marque l’a compris, les parfums Jean-Paul Gautier n’ont pas fini de nous charmer. Une ancre en guise de collier autour du col, les jambes de Scandal à Paris miniaturisées et réalisées en zamak, le sourçing d’une corde nylon délicatement tressée…, Texen Beauty Partners multiplie les collaborations dans ce sens.

La Belle et le Beau

Texen Beauty Partners a réalisé différents modèles pour ces deux nouvelles fragrances. Pour le Beau, il s’est agi d’une bague et d’un anneau en acier inoxydable et galvanisé or pour les formats 50 et 100 ml. Pour sa part, le format 30 ml de la Belle s’orne d’une bague en acier inoxydable galvanisé et de son décor en forme de fleur réalisé en Zamak.

 

X