Silab développe un modèle 3D mimant la peau acnéique

Les équipes de recherche avancée de Silab Softcare ont mis au point un modèle 3D d’épiderme reconstruit mimant in vitro la peau acnéique. La caractérisation de ce modèle vient d’être publiée par le journal scientifique Experimental Dermatology*.

L’acné est une maladie inflammatoire cutanée impliquant quatre composantes essentielles : une hyperseborrhée combinée à une modification de la composition du sébum, une colonisation par Cutibacterium (C.) acnes et notamment le phylotype virulent IA1, une hyperkératinisation et une inflammation secrétée.

Publicité

La plupart des modèles 3D mimant la peau acnéique utilisent indépendamment l’hyperseborrhée ou l’invasion par C. acnes pour induire les différentes caractéristiques de la peau acnéique. Toutefois, ces deux facteurs étant dépendants l’un de l’autre aux stades précoces de la pathologie, le but de cette étude a été de développer un modèle 3D combinant altération du sébum et invasion par C. acnes.

Ainsi, un épiderme reconstruit a été traité conjointement avec du squalène peroxydé et le phylotype IA1 de C. acnes, issu de collection ou prélevé directement sur des patients acnéiques. La combinaison de ces deux facteurs a permis l’induction de réponses kératinocytaires liées à l’acné telles que l’hyperkeratinisation et l’inflammation, et ainsi l’obtention d’un modèle présentant l’ensemble des caractéristiques d’une peau acnéique.

« La caractérisation poussée de ce nouveau modèle in vitro a permis de prouver qu’il est totalement adapté pour mimer la peau acnéique et servir d’outil de screening pour le développement de traitements anti-acné », déclare Marine Laclaverie, chef de projet Innovation in vitro, Silab.

Acnesium, le soin quotidien des peaux acnéiques

Le modèle 3D obtenu au cours de cette étude a permis de mettre en évidence les activités pharmacologiques de Acnesium, un principe actif naturel développé par Silab Softcare pour traiter les signes cliniques de l’acné légère à modérée chez l’adulte.

Produit à partir d’écorces de grenades immatures, Acnesium rétablit l’homéostasie des peaux acnéiques en ciblant les quatre composantes majeures de cette physiopathologie : il normalise l’activité de la glande sébacée, contrôle la colonisation par le phylotype IA1 de C. acnes, présente une action kératolytique et réduit l’inflammation. Alliant rapidité d’action et efficacité, ce soin haute-tolérance améliore l’aspect général de la peau et ainsi la qualité de vie des patients.

* Laclaverie et al., Development and characterization of a 3D in vitro model mimicking acneic skin, Experimental Dermatology (https://doi.org/10.1111/exd.14268) Experimental Dermatology; Impact factor 3.368; Ranking 15/146 in Dermatology

En savoir plus : silab.fr
X