Stoelzle Masnières met en service son nouveau four et ajoute une ligne de production

« Malgré la pandémie, Stoelzle Glass Group n’a pas hésité à investir 20 M€ pour l’usine française de Masnières, dédiée au flaconnage de parfums et cosmétiques de luxe. Le nouveau four va permettre une augmentation de la capacité annuelle de production de plus de 30 %, passant à plus de 100 tonnes. Un message positif pour nos équipes et nos clients, en majorité européens et américains. Avec le soutien du Dr Cornelius Grupp, propriétaire de Stoelzle Glass Group, ces investissements vont nous permettre d‘améliorer nettement notre position sur ce marché de prestige dans les prochaines années », se réjouit Étienne Gruyez.

Entré dans le groupe en 2014, Étienne Gruyez a été nommé directeur général en mai 2015 puis président directeur général en avril 2018 des deux usines Stoelzle Masnières Parfumerie et Stoelzle Masnières Décoration. Il est également responsable de la business unit Parfumerie et Cosmétique du groupe. Une fonction qui lui permet d’avoir une vue et une action transversale sur l’ensemble des usines du groupe.

Publicité

La business unit Parfumerie et Cosmétique représente actuellement 18 % du CA du groupe.

« En 2020, année extrêmement difficile pour toute les industries, les bonnes décisions ont été prises à Masnières en mettant la production à l’arrêt durant les deux mois d’été puis en programmant la reconstruction du four en fin d’année. Les effets de la crise ont pu ainsi être limités. Nous avons gardé le contact avec nos clients, nos fournisseurs et nos collaborateurs grâce aux visioconférences…

En ce début 2021, nous manquons de visibilité mais avec les équipes, nous sommes prêts à relever les nouveaux défis de nos clients. Notre engagement en termes de Flexibilité, Agilité, Réactivité, reste plus que jamais d’actualité. Nous avons d‘ailleurs fait des 3 initiales de ces mots notre slogan „F.A;R“ avec eux, nous irons toujours plus loin dans l’accompagnement ! Nous devons être capables de continuer à nous adapter et de réagir toujours plus vite à leurs besoins. Un exemple parmi d’autres, nous pouvons réaliser des prototypes en 4 semaines. Nous devons aujourd’hui accepter de travailler en base hebdomadaire. Si le secteur de la parfumerie a été très touché, celui de la cosmétique s’est plutôt bien maintenu.Grâce à l’ajout de la 5ème ligne, nous allons pouvoir renforcer notre position sur ce segment », indique Étienne Gruyez.

Stoelzle Glass Group a obtenu en 2020 la médaille d’Or EcoVadis, une reconnaissance importante des efforts et mesures du groupe, en constante évolution dans le domaine de la RSE depuis plusieurs années. En effet, l’offre PCR (Post consumer Recycled), des décors innovants, tels que Tigital et Quali Glass Coat permettent déjà une réduction de 77 % de CO2 par rapport à un laquage traditionnel. Avec un outil proposé comme Simapro et/ou autres techniques de mesures, les clients peuvent prendre les bonnes options. De nouveaux projets d’innovation et de durabilité sont à l’étude, en continuant de développer des partenariats avec d’autres fournisseurs et en adhérant aux organismes professionnels pour rencontrer et partager avec les acteurs de l’industrie verrière. Stoelzle est parmi les entreprises de ce marché l’une des plus avancées en RSE.

Stoelzle adhère par ailleurs à la Feve qui a pour ambition de dynamiser la collecte du verre et de son recyclage en portant le taux de recyclage à 90 % en 2030 au sein de l’Union européenne. Cette initiative est une réponse proactive aux nouvelles ambitions et règles européennes.

Stoelzle Masnières Parfumerie SAS a fêté ses 200 ans en 2018 et a reçu la même année le label Entreprise du Patrimoine Vivant.

En 2021 Stoelzle Masnières Parfumerie se donne les moyens de ses ambitions en étant bien ancrée dans les valeurs de tradition française tout en étant dans le peloton de tête des initiatives du futur.

Cinquième acteur mondial, Stoelzle Glass Group est l’un des plus dynamiques de l’industrie verrière. Il intervient dans d’autres secteurs tels que les spiritueux, la pharmacie, les produits de consommation. Un avantage certain pour l’ensemble des usines du groupe qui peuvent partager les avancées en recherche et développement. De 2015 à 2019 le groupe a investi plus de 15 M€ dans les Capex.

X