20.7 C
Paris
vendredi 1 juillet 2022
- publicité -

BDK Parfums: deux nouvelles fragrances

Publicité

BDK Parfums, maison de création de parfums indépendante située dans le quartier du Palais Royal, à Paris, propose des fragrances singulières, inspirées de caractères, de mouvements, d’allures et d’instants. Ces créations ont en commun un univers centré autour des mots et du récit, à mi-chemin entre contes imaginaires et réalité.

À son actif, deux nouvelles fragrances lancées le 5 avril dernier : l’eau de parfum Villa Neroli et l’extrait de parfum Gris Charnel.

Pour le troisième opus de la Collection Azur, David Benedek, fondateur de BDK Parfums, invite à prendre la mer à la découverte de Capri, île italienne de la baie de Naples. Réputée pour sa beauté, sa nature préservée et ses villas de charme, cette île ravit le cœur des voyageurs qui s’y aventurent. C’est à Alexandra Carlin, créatrice de Velvet Tonka dans la Collection Matières, que l’entrepreneur a partagé son souvenir de Capri, inspiration de Villa Néroli.

« J’ai imaginé un jardin de bigaradiers à Capri (…). La fraîcheur acidulée et l’impression d’agrumes en tête sont essentiellement dues à l’essence de néroli associée à la Nerolione, une molécule très puissante à l’odeur de propre, souvent utilisée pour booster les notes de fleur d’oranger. Le néroli est ensuite très vite relayé par l’absolu de fleur d’oranger, plus dense, charnu et charnel. Ses facettes miellée et paillée font écho à l’absolu de rose bulgare en cœur. Vient ensuite une impression réconfortante de baumes et de résines, grâce à l’absolu de vanille de Madagascar et de ciste labdanum, pour illustrer la moiteur de l’air, à laquelle s’ajoute un trio d’ambox, mousse et cashmeran pour retranscrire la minéralité salée des Faraglioni », explique Alexandra Carlin.

Boisé ambré lancé en 2019, Gris Charnel est devenu en peu de temps l’un des best-sellers de BDK Parfums. Ses notes lumineuses et sombres, en clair-obscur, séduisent autant qu’elles s’opposent les unes aux autres. La cardamome fusante contraste avec la puissance du thé noir, l’iris défie le ciste, la fève tonka prend le contre-pied du duo santal vétiver. Pour satisfaire une clientèle désireuse d’une version empreinte de plus de profondeur, Gris Charnel eau de parfum se décline désormais en extrait de parfum.

« Ce que je ne voulais pas, c’était créer simplement une version plus concentrée du Gris Charnel initial. Je voulais plutôt m’intéresser à ses facettes épicées et boisées. Avec Mathilde Bijaoui, nous avons donc décidé d’étendre la tête et le fond du parfum. La cardamome, déjà présente dans l’eau de parfum y est magnifiée. Le vétiver bourbon de Madagascar et le santal d’Inde crémeux prennent ici plus de volume. Enfin, l’extrait est également construit en fond sur des notes de vanille de Madagascar fumée et de patchouli d’Indonésie, qui lui apportent encore plus de rondeur. Gris Charnel Extrait magnifie pour moi cette sensualité parisienne déjà présente dans Gris Charnel », indique David Benedek.

« À travers ce second chapitre, j’ai souhaité magnifier la sensualité de la signature originale de Gris Charnel, sculpter un sillage, être encore plus magnétique et captivant à souhait. Si ma première idée a été de jouer avec la vanille, ses différentes qualités et son côté animal, c’est finalement le patchouli qui a tout fait basculer en donnant la puissance que nous recherchions avec David. Son duo avec le bois de santal rend la fragrance plus mystérieuse, plus texturée. Grâce à la vanille, il forme également un accord puissant qui donne une diffusion incroyable », souligne Mathilde Bijaoui, parfumeure Mane.

Ressources externes
bdkparfums.com

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

Nous vous offrons notre numéro d'été ! Accédez librement à la version numérique d'Industries CosmétiquesJe lis !
+
X