site-industries-cosmetiques Une couverture du magazine Industries Cosmétiques
Discover all the innovations in perfumery and cosmetics.
Discover our special report: Save the People. Enjoy your direct access!
If you prefer the paper edition, please subscribe to our magazine
- publicité -

Écoconception des emballages : six lauréats retenus dans le cadre de l’appel à projets de Citeo

Si de nombreux emballages cosmétiques bénéficient de solutions recyclables (tubes, flacons en verre et en plastique, boîtes en carton), d’autres n’ont pas d’options recyclables existantes sur le marché. C’est pour accompagner les acteurs concernés dans cette démarche que Citeo (entreprise à mission créée par les entreprises du secteur de la grande consommation et de la distribution pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers) et sa filiale Adelphe ont lancé début 2022 un appel à projets sectoriel afin de trouver des solutions concrètes pour mieux écoconcevoir les emballages du secteur de la beauté et des cosmétiques.

Accompagner les industriels dans le développement de solutions innovantes

À travers ce nouvel appel à projets, Citeo et Adelphe souhaitent étudier les conditions techniques, environnementales et économiques pour faire évoluer la conception des emballages ménagers du secteur de la beauté et de la cosmétique. Les projets sélectionnés visent ainsi à améliorer la recyclabilité des emballages actuellement en plastique non recyclable, afin d’évoluer vers des résines plastiques ou autres matériaux disposant de filière de recyclage. Les projets pourront porter sur d’autres actions d’éco-conception comme l’allégement ou le réemploi, à condition de préserver la recyclabilité ou de l’améliorer. À terme, ces travaux devront permettre d’accompagner les industriels dans le développement de solutions nouvelles et innovantes, du passage de la R&D au prototypage, jusqu’à l’industrialisation et la mise en marché des emballages.

La durée attendue des projets est comprise entre 12 et 18 mois. Citeo et Adelphe en assurent le financement à 50 %. Outre l’évolution des emballages, Citeo et Adelphe apporteront aux lauréats leur expertise pour s’assurer que les options étudiées n’auront pas d’impact sur les autres flux d’emballages constitués en sortie de centre de tri afin de ne pas dégrader leur qualité.

Six projets lauréats autour de quatre thématiques clés du secteur de la beauté et des cosmétiques

Flacons plastiques avec pompe : il n’existe pas à date de solution facilement déployable pour rendre recyclables les flacons en PET utilisant une pompe. Les flacons en PE ou PP avec une pompe sont eux recyclables, avec des axes d’amélioration selon le type de pompe utilisé. Ce type d’emballages constitue donc un axe de travail prioritaire.

• Le projet Neo Pump, par PRP Creation vise ainsi à développer des pompes pour des produits de soin, maquillage et hygiène qui soient réutilisables, monomatériau (PE ou PP), recyclables et produits en France par la suppression des éléments métalliques présents dans les pompes disponibles aujourd’hui.

• Le projet Matrix, par Elidose, entend évaluer la pertinence de développer un emballage souple cylindrique monomatériau à double fonctionnalité : qui puisse s’utiliser en usage unique, en utilisant moins de matière qu’un tube standard et refermable, ou bien en tant que recharge dans un flacon pompe en verre ou en plastique.

Les échantillons : le secteur développe de nombreux échantillons à destination du grand public. Un grand nombre d’entre eux sont disponibles dans des emballages non recyclables, l’amélioration de la recyclabilité est un enjeu majeur pour le secteur aujourd’hui. De plus, la loi Climat et Résilience pousse à réinventer la manière de tester les produits.

• Le projet Cosmépack, par Lactips a pour objectif de substituer les échantillons actuellement non recyclables par des échantillons pouvant être recyclés dans la filière papiercarton, en utilisant un polymère naturel appliqué par complexage sur du papier/carton. Sa dissolution dans l’eau permet ainsi de recycler l’emballage en papier/carton mais aussi les magazines, dans cette filière sans perturbation des procédés.

• Projet de mini-vaporisateur de parfum prêt pour le recyclage par Elidose et Karza : porté par un consortium de deux fabricants d’emballage, ce projet vise à développer un nouveau format d’échantillon de parfum en monomatériau (PE ou PP) afin de rejoindre une filière de recyclage existante. Composé d’un emballage souple haute barrière avec une pompe, il permet de réduire la quantité de matière utilisée. La technologie de pompe est déjà maitrisée, l’enjeu du projet porte sur la miniaturisation puis l’intégration sur une ligne de conditionnement dédiée.

Les emballages phares du maquillage : mascara, boîtier à maquillage, rouge à lèvres… les emballages de produits cosmétiques sont appelés à évoluer pour être intégrés dans des filières de recyclage existantes ou en construction.

• Le projet RECYMakeUp, par Albéa a pour but de remplacer les matériaux comme l’ABS ou le SAN par le PP ou le PET, pour les emballages de mascara/lip gloss, rouges à lèvres ou les boîtiers poudre. L’objectif est double : travailler à la conception de solutions techniques (prototypes) compatibles avec les filières de recyclage françaises actuelles et partager les bonnes pratiques à l’ensemble de la profession (contraintes techniques, freins au développement ou encore exigences filières), pour faire avancer le secteur.

Les films autour des boîtes de parfum : deux options sont à envisager : la suppression de ces films en faisant porter leur fonction par la boîte elle-même, ou le développement de souples recyclables en PE ou papier. C’est sur ce dernier axe que le projet lauréat va travailler dans les prochains mois.

• Projet de papier transparent/translucide biosourcé et recyclable, par Thibierge & Comar : son objectif est de proposer aux marques de luxe une solution alternative aux films plastiques pour le suremballage des étuis de parfum et cosmétique et les pochettes d’emballage, tout en conservant leurs propriétés : inviolabilité, qualité, sécurisation et hygiène. L’emballage envisagé est composé de papier transparent/translucide et d’un film de cellulose régénérée, permettant d’adapter le papier aux contraintes spécifiques de l’emballage. Le substrat développé sera 100% biosourcé et recyclable dans la filière papier.

Ces lauréats ont été désignés par un jury composé d’experts des emballages et des cosmétiques.

Pour en savoir plus sur chaque projet :
https://bo.citeo.com/sites/default/files/2022-04/AAP_ecoconception_cosm%C3%A9tique_laur%C3%A9ats_20220407.pdf

Ressources externes
citeo.com

Contenu sponsorisé

site-industries-cosmetiques Une publicité vibrante pour Croda Beauty avec un gros plan de fleurs orange avec un effet de flou en arrière-plan et le texte « Croda Beauty, une science intelligente pour améliorer la vie » inclut désormais Phytess

Phytessence™ Osmanthus, the first geo-skincare botanical extract by Croda Beauty

Discover how this innovative natural ingredient helps the skin to better face climate change, particularly the harmful effects of sun rays and heat.
site-industries-cosmetiques Un individu concentré en blouse de laboratoire examinant un petit pot contenant une substance rose, innovation cosmétique pionnière avec des ingrédients naturels en Bretagne.

Cosmetics innovation comes naturally in Bretagne

In north-west France, Bretagne has always been a seawardlooking region with its 2,730km coastline – the longest in the country.

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

fr_FRFrançais