Cosmetic 360 : la Cosmetic Valley confirme une montée en puissance

Marc-Antoine Jamet, président de la Cosmetic Valley et Jean Luc Ansel, directeur général et fondateur, ont présenté les grandes avancées stratégiques du pôle en France et à l’international et confirmé l’expansion de l’événement Cosmetic 360 qui se déroulera au Carrousel du Louvre les 13 et 14 octobre 2016.

Considérée comme l’un des pôles de compétitivité les plus dynamiques par le ministère de l’Économie, avec un rythme de création d’emplois de 1 000 à 2 000 chaque année, la Cosmetic Valley est en progression constante à plusieurs niveaux. Le nombre de ses adhérents a été multiplié par 10 entre 2004 et 2016, passant de 40 à 450 membres en une dizaine d’années. « Cette dynamique d’adhésion qui correspond à une vérité industrielle ne se tarit pas puisque 70 entreprises nous ont rejoints au cours des 6 derniers mois », ajoute Marc-Antoine Jamet. Certaines de ces entreprises viennent de régions éloignées, dont la région PACA, convaincues des services mis en œuvre à leur égard. Marc-Antoine Jamet souligne également comme facteur notable, l’arrivée ou le retour de grands noms de l’industrie comme Procter & Gamble, l’Oréal au conseil d’administration ou Sephora, signifiant ici l’élargissement du portrait de regroupement de PME au profil industriel.
Le troisième signe de dynamique tient dans l’accroissement au niveau international avec des adhérents étrangers toujours plus nombreux. Pour continuer à converger dans ce sens le pôle se donne pour objectif de réaliser une confédération de clusters avec un certain nombre de pays, la Malaisie vient d’être signée et Taiwan est en projet pour mai. Agrandissement également au niveau territorial, la Cosmetic Valley originellement soutenue par les régions Centre, Normandie et Île-de-France s’ouvre à d’autres possibilités, et note des premiers accords en cours avec l’Aquitaine et le Limousin. Marc-Antoine Jamet souligne à cette occasion la cessation de label du Pôle PASS (Parfums, Arômes, Senteurs et Saveurs) de la région Drôme/PACA qui devrait s’adosser à compter du 1er juillet à la Cosmetic Valley, « nous prenons notre temps pour faire un mariage de raison » commente-t-il.
Enfin, soutenu dans sa démarche par le ministre de l’Économie, le pôle active son rapprochement avec la French Tech dans tous les domaines de la cosmétique. Un Congrès dédié à la beauté connectée sera d’ailleurs proposé le 5 juillet à Chartres. Un nouveau rendez-vous qui s’inscrit à l’agenda de six Congrès organisés au cours des 12 prochains mois ainsi que la participation à 5 salons internationaux. Plus de 100 entreprises seront présentes sous la bannière Cosmetic Valley lors du prochain salon In Cosmetics à Paris, « c’est un record, nous n’avons jamais eu une place aussi importante » affirme Marc-Antoine Jamet.

Cosmetic 360, le rendez-vous de l’innovation prend de l’ampleur

Moment phare de cet agenda 2016, la nouvelle édition de Cosmetic 360 se déroulera au Carrousel du Louvre à nouveau plébiscité, sur une surface qui devrait s’étendre à 5 000 m2 contre 3 000 en 2015. Positionné comme vitrine internationale de l’innovation pour toute la filière parfumerie-cosmétique, le rendez vous à pour ambition de _« refaire de la France le lieu où le secteur industriel se retrouve pour avancer » _souligne Marc-Antoine Jamet.
L’innovation dans tous ses états, autour de 3 piliers d’exigences, qualité, sécurité, environnement, reseté au cœur du sujet et sera illustrée cette année au travers de 250 exposants, soit une centaine de plus que l’année passée, professionnels des matières premières, formulation, packaging, test, produits finis et distribution. 4 000 visiteurs sont attendus et une présence plus marquée du secteur distribution mieux représenté. Au cœur de l’innovation, la technologie liée à la beauté connectée sera mise en valeur au sein d’un espace dédié. Plus d’accueil également pour les porteurs de projets avec la « start-up zone », ainsi que la nouvelle « zone découverte et coworking » pour ceux d’entre eux qui participent pour la première fois à un salon.
Enfin l’open innovation, moment de collaboration entre laboratoires privés et équipes R&D des grands noms de la filière, promet de nouvelles opportunités et accueillera notamment entre autres cette année LVMH Recherche et Chanel R&D.

X