-0.6 C
Paris
jeudi 9 février 2023
- publicité -

Cosmetic Valley signe un partenariat stratégique avec la Ville de Séoul et la K-Beauty

Dimanche 23 octobre, au Centre Culturel Coréen de Paris, le maire de Séoul M. Se-Hoon Oh et le président de Cosmetic Valley, M. Marc-Antoine Jamet, ont signé une convention de partenariat stratégique entre le pôle de compétitivité français, coordinateur national de la filière cosmétique, et le gouvernement de la métropole de Séoul. Cette convention renforcera les collaborations bilatérales en matière de recherche et de formation entre universités françaises et coréennes, accompagnera l’innovation des start-ups et des PME des deux pays et développera sur chacun de leurs territoires respectifs leur capacité d’attractivité pour les industriels du secteur.

Leader mondial et premier exportateur, deuxième solde positif de la balance commerciale française, la filière parfumerie-cosmétique hexagonale évolue sur un marché mondial en pleine croissance et estimé à 600 milliards d’euros. Il est, aujourd’hui, tiré principalement par l’Asie, marché dynamique qui connaît une progression annuelle moyenne de 5%.

 Cette convention est le résultat direct de la mission que le pôle de compétitivité a menée en mai dernier en Corée du Sud avec le soutien de la Commission européenne dans le cadre du projet « Global Cosmetics Cluster Europe ». Elle a pour objectif de renforcer la présence française sur un marché prometteur de près de 6 milliards d’euros. Outre la signature de plusieurs partenariats avec « Osong Biovalley », l’association cosmétique Ibita, des distributeurs et la Chambre de commerce et d’industrie franco-coréenne, le pôle a pu, à travers cet échange, instaurer une relation de confiance avec l’équipe municipale de la capitale coréenne. Ce rapprochement intervient alors que la Ville de Séoul, portée par la vague de la « K-Beauty » qui a permis au pays du matin calme de se hisser en quelques années au 4ème rang mondial des exportateurs cosmétiques, devenant un nouveau concurrent de nos industriels, entend devenir l’une des capitales mondiales de la beauté, et a investi 168 millions de dollars pour la création, en 2023, d’un quartier dédié à la mode et à la beauté.

Marc-Antoine Jamet a déclaré : « Cosmetic Valley développe depuis 30 ans une stratégie d’accompagnement de l’internationalisation de notre filière cosmétique, et en particulier de ses nombreuses PME. Dans un contexte de compétition internationale toujours plus affirmée, nous faisons le pari de la coopération avec des partenaires et sur des domaines choisis, où nous avons beaucoup à apprendre et à faire ensemble. Quand la France, leader et prescripteur mondial sur le marché cosmétique, rencontre la Corée du Sud dont le succès et la force de sa K-Beauty ne sont plus à démontrer, je suis certain que se forme une combinaison gagnante pour les deux parties. C’est la raison d’être de cette convention. »

Publicité
Ressources externes
Site internet

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter