3.8 C
Paris
mercredi 14 avril 2021
- publicité -

Des capots très green

Spécialiste d’une offre parfumerie clefs en main, Coverpla s’est dès l’origine démarquée par des capots injectés en surlyn sans insert. Aujourd’hui, l’entreprise niçoise diversifie sa gamme de capots dans un objectif 100 % éco-responsable.

Depuis ses premières collections de capots, Coverpla s’est appliquée à travailler des moules, dont les empreintes permettant à la pièce de se clipser directement sur le cache-pompe. Ces capots pour la plupart injectés en surlyn sont ainsi devenus de parfaits candidats au recyclage.

Mais pour répondre à la demande de diversification, Coverpla a développé avec quelques-uns de ses partenaires, des capots en alu, zamac, bois ou autres résines, exigeant la présence d’un insert.

Une offre en mouvement

En ligne avec ses engagements en termes d’éco-conception, Coverpla mène une réflexion sur des capots monomatériaux ou autour d’un concept d’insert amovible.

L’entreprise profite notamment des innovations de son partenaire espagnol Pujolasos pour étoffer son offre d’un modèle de capot exclusif réalisé en bois FSC doté d’un insert liège compressé, ou bien d’une pièce en PP dont l’insert se retire facilement par le consommateur afin d’être recyclé.

Compte à rebours pour le recyclable

Les prochains capots en bois de Coverpla baptisés Too-Doo et Torrid disposeront tous deux d’un insert en liège. Puis, la quasi-totalité des capots bois du catalogue pourra disposer d’un insert en liège.

Enfin, Coverpla a développé un moule spécifique qui lui permettra de réaliser prochainement un capot en matière biosourçée de type PLA, 100 % biodégradable. 

D’autres développements suivront au fil des demandes client.

En savoir plus : https://www.coverpla.fr

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Nos avis d'expert

Newsletter

X