26.2 C
Paris
lundi 4 juillet 2022
- publicité -

Un nouvel outil pour aider les consommateurs à personnaliser leurs choix de parfums

Publicité

À l’occasion de la Journée mondiale du parfum, le 21 mars, le groupe L’Oréal, et Emotiv, spécialiste des neurotechnologies, ont annoncé un partenariat stratégique en matière de beauté, afin d’aider les consommateurs à faire des choix précis et personnalisés quant à leurs désirs de parfum. Ce partenariat associe un outil de neurotechnologie Emotiv à des senteurs et algorithmes propriétés de L’Oréal.

« Nous développons constamment des expériences personnalisées et innovantes pour nos consommateurs, explique Guive Balooch, directeur du Tech Incubateur de L’Oréal. Le croisement de la neurotechnologie, de l’intelligence artificielle et de la science offre des perspectives passionnantes. Le choix d’un parfum est une science très complexe. Ce partenariat promet de l’innovation pour l’ensemble de l’industrie de la beauté, car c’est véritablement la première fois que les consommateurs auront accès en point de vente à une expérience de pointe utilisant les neurosciences pour leur apporter un conseil de parfumerie précis et personnalisé. »

Créée par le Tech Incubateur de L’Oréal, la marque de luxe Yves Saint Laurent et une équipe d’experts en matière de fragrance, en collaboration avec Emotiv, cette expérience de conseil en parfumerie relie les réponses neurologiques aux préférences de parfum grâce à un casque multi-capteur basé sur la technologie de l’EEG. Ce casque utilise des algorithmes d’apprentissage automatique qui interprètent l’EEG, pendant que les consommateurs explorent des familles de senteurs exclusives, afin de permettre de détecter et d’analyser finement le comportement, les préférences, le stress et l’attention, en contexte réel. Cette expérience inédite aide les consommateurs à déterminer les senteurs qui répondent le mieux à leurs émotions.

« Avec L’Oréal, nous espérons que ce partenariat offrira un éclairage unique sur le ressenti des consommateurs vis-à-vis des parfums et sur les émotions que les senteurs déclenchent chez eux de façon objective, déclare Tan Le, directrice générale d’Emotiv. Nous simplifions le processus de décision en reliant émotion et senteur grâce à la technologie, comme nul ne l’a jamais fait auparavant. Fondée sur la science et la puissance des données, cette révolution technologique aidera les consommateurs à décrypter quelles senteurs sont les plus adaptées à leurs besoins. »

Plus des trois quarts (77 %) des consommateurs veulent un parfum qui leur procure des émotions. À l’aune d’un test à l’aveugle, L’Oréal a également découvert que les personnes associent différentes émotions et sensations, dont la joie et la relaxation, à leur préférence olfactive. Plus de la moitié des consommateurs âgés de 12 à 34 ans déclarent choisir un parfum en fonction de leur humeur.

« Les senteurs se comptent par centaines de milliers, et nous savons qu’il peut s’avérer difficile, pour les consommateurs, d’explorer ce vaste nombre d’options et de choisir la bonne fragrance pour eux, précise Stephan Bezy, directeur général international d’Yves Saint Laurent Beauté. Grâce à ce système immersif, nous avons été capables de proposer à 95 % des utilisateurs la bonne fragrance, personnalisée en fonction de leurs attentes et désirs, un résultat bien plus élevé qu’en l’absence de cette technologie. Il s’agit d’un immense premier pas dans cette catégorie. Une fois que nous savons quelles senteurs procurent de la joie, de l’énergie, ou d’autres émotions, nous pouvons aller encore plus loin dans la personnalisation des parfums – le potentiel est infini. »

L’expérience sera disponible dans le monde entier dans les flagships Yves Saint Laurent, dans plusieurs pays d’ici à la fin de l’année et tout au long de 2023.

Ressources externes

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

Nous vous offrons notre numéro d'été ! Accédez librement à la version numérique d'Industries CosmétiquesJe lis !
+
X