- publicité -
Generic selectors
Correspondance exacte seulement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Post Type Selectors
Filtre par catégories
Actualités
Avis d'experts
Contenu sponsorisé
Formulation
Ingrédients
Kit media
La revue
Logiciels
Management
Maquillage
On a testé pour vous
Packaging
Parfums
Process industriels
Réglementation
RSE

La Roche-Posay au Word Cancer Congress

Le 19 octobre, La Roche-Posay sera présente à Genève pour la première fois, pour participer au plus grand événement mondial sur le cancer : le Word Cancer Congress. Seule marque de dermo-cosmétiques invitée à cette occasion, cela témoigne de la légitimité de La Roche-Posay en matière d’accompagnement et d’amélioration de la qualité de vie des patients atteints de cancer. Le Congrès est organisé par l’Union for International Cancer Control (UICC)« , association de référence dans la lutte contre le cancer avec laquelle La Roche-Posay vient de signer un partenariat exclusif afin de sensibiliser le grand public à tous les soins de support destinés à soutenir les patients souffrant des effets secondaires cutanés liés aux traitements.

Lors de ce Congrès, le Dr. Delphine Kerob, dermatologue et directrice scientifique de La Roche-Posay, prendra justement la parole sur ce thème des toxicités cutanées engendrées par les traitements, aux côtés de la journaliste et chroniqueuse Agathe Auproux, qui a elle-même traversé l’épreuve du cancer et des traitements. 

La Roche-Posay lance une vaste campagne sur les patients et leurs aidants, autour du “pouvoir réparateur du toucher”

La Roche-Posay, en collaboration avec BETC, Annex88 et le réalisateur canadien Samir Mallal, a fait le choix pour son film de sensibilisation de mettre en avant le pouvoir du toucher pour les patients atteints de cancer. Le toucher apaise, réconforte, et diminue l’anxiété et la douleur ****, mais un grand nombre de patients en sont privés lorsqu’ils suivent un traitement, car leur peau est irritée, lésée et douloureuse. Pourtant, ces gestes simples réalisés par un partenaire, un aidant ou un médecin, peuvent être une bouée de sauvetage pour les patients, lorsqu’ils sont associés à des soins de la peau adaptés.

Cette campagne est née d’un constat : pour 80 % des patients***, les soins de support sont tout aussi importants que le traitement anticancer lui-même.

Autre parti-pris fort de cette campagne: représenter de vrais patients atteints de cancer et des membres de leur famille, plutôt que des comédiens. En plus du film, La Roche-Posay a préparé un plan de communication 360° à l’occasion d’Octobre Rose avec notamment une page d’accueil permettant aux patients et leurs proches, de retrouver le guide patient La Roche-Posay, des conseils d’experts et témoignages.

Un an après le lancement du programme ambitieux “Fight with care”, c’est l’heure du bilan 

Dans le cadre de “Fight with Care”, La Roche-Posay s’est fixé comme ambition à horizon 2025 d’allouer 1% de son chiffre d’affaires dans des actions de sensibilisation, de formation et d’aide aux patients à travers le soutien aux associations et les dons de produits. Et en l’espace d’un an, les résultats sont déjà très encourageants :

  • 160 000 personnes dans le monde ont pu bénéficier de projets de soutien financés par La Roche-Posay, dont près de 13 000 en France. Parmi elles, 11 000 ont pu être prises en charge par des professionnels de socio-esthétique, un métier encore méconnu et pourtant vital pour prodiguer des soins à des patients fragilisés par le cancer.
  • Depuis juin 2022, plus de 1 600 femmes en France ont déjà pu bénéficier d’un accompagnement personnalisé en ligne sur M@ Maison RoseUp, un service digital à l’initiative de RoseUp association, dont La Roche-Posay est l’un des soutiens financiers

« La Roche-Posay est un partenaire important pour RoseUp association. Elle soutient notre mission d’information en étant annonceur dans Rose magazine. C’est également un des soutiens financiers de notre nouvelle plateforme M@ Maison RoseUp qui nous permet d’être aux côtés du plus grand nombre de femmes touchées par un cancer sur l’ensemble territoire. Enfin, La Roche-Posay a contribué à la réalisation de notre premier film institutionnel « Putain de maladie », qui participe à renforcer notre notoriété et notre visibilité auprès du grand public » – a commenté Isabelle Huet, directrice de RoseUp association.

La Roche-Posay met aussi ses efforts sur la formation : en 2022, elle a formé près de 8 000 professionnels de santé à l’oncologie et aux effets secondaires des traitements, dont près de 5 000 pharmaciens, qui depuis janvier 2021 jouent un rôle phare dans l’accompagnement des patients atteints de cancer et la gestion des effets secondaires. Ils peuvent notamment proposer des entretiens aux patients sous chimiothérapie orale(CTO). La Roche-Posay contribue ainsi à financer le développement des modules de formations de l’Afsos, Association Francophone des Soins Oncologiques de Support, pour aider les pharmaciens à monter en compétences.

« Il est essentiel de sensibiliser les patients, mais aussi leurs aidants, quant aux effets secondaires cutanés du traitement contre le cancer et les moyens de les atténuer. Nous entendons encore trop de patients dire “si seulement j’avais connu ces solutions, cela aurait changé ma vie !”. Nous ne voulons plus jamais entendre cela. C’est pourquoi nous avons lancé le programme Fight With Care, dans le but de sensibiliser un maximum de personnes, qui sont ou seront un jour confrontées directement ou indirectement au cancer, en tant que patient ou en tant qu’aidant » – a affirmé Laetitia Toupet, Directrice Générale de La Roche-Posay International.

« En tant que 1ère marque mondiale de dermo-cosmétique recommandée par les dermatologues, il est de notre devoir de faire avancer la connaissance et la prise en charge des effets secondaires cutanés de tous les types de cancer. Au-delà de l’efficacité de nos produits, c’est en adoptant une approche holistique et en allant plus loin que les soins de la peau que nous pouvons aussi être utiles. Nous devons continuer de collaborer avec l’ensemble de l’écosystème et de soutenir les principaux experts du cancer et les associations de patients ». – a ajouté Benjamin Brunschwig, Directeur du développement durable de La Roche-Posay.

Ressources externes
Site internet

Contenu sponsorisé

Modernizing your lab can improve employee retention

Modernizing your lab could be the answer to improve training, improve retention, and relieve the supply chain bottleneck.

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

fr_FRFrançais