11.4 C
Paris
lundi 28 novembre 2022
- publicité -

L’hydratation en tête des allégations recherchées

Les plateformes de Skinobs aident les cosméticiens, responsables R&D, formulateurs, marketeurs ou responsables des affaires règlementaires à trouver, dans le monde entier, les prestataires de tests reconnus et les méthodes pertinentes pour soutenir les revendications des actifs ou produits finis.

L’entreprise fait le point sur les tests cliniques d’évaluation dans une fiche technique disponible en ligne gratuitement.

Les récentes statistiques de fréquentation de sa plateforme « Clinical Testing » montrent que l’hydratation est l’allégation la plus plébiscitée par ses utilisateurs. Une position « phare » confirmée année après année par de nombreuses études marketing portant sur les attentes des consommateurs. Présentée comme le sésame des revendications, elle demeure souvent associée à d’autres allégations de soins telles que celles liées au vieillissement, l’inflammation, les propriétés mécaniques, la pollution, l’éclat du teint etc.

Le principe de mesure le plus connu utilise les propriétés électriques de la peau pour évaluer l’effet hydratant du Stratum Corneum, de l’épiderme et du derme. Cette méthode mesure indirectement la capacité, l’impédance ou la permittivité avec des caractéristiques spécifiques en fonction des différentes couches de la peau. La mesure est facile, rapide, reproductible et reconnue et peut être réalisée dans diverses conditions, notamment climatiques :

  • Stratum Corneum: Corneometer (C+K), Dermalab, Epsilon (Biox), MoistureMeter SC, Skicon-200, DPM 9003,
  • Epiderme : MoistureMeterEpiD,
  • Derme : MoistureMeterD

Des mesures alternatives quantitatives et qualitatives ont émergé avec différentes technologies :

  • Analyse micro-topographique : MoistureMap (C+K), Epsilon (Biox)
  • Spectroscopie infra rouge : Dermo
  • Perte Insensible en Eau (PIE), méthode indirecte de mesure de l’évaporation de l’eau à la surface de la peau : Tewameter TM 300 and Nano (C+K), Aquaflux (Biox), Dermalab, Evaporimeter, Vapometer
  • Observation de la surface cutanée : Visioscan (C+K), Dermalab, Hirox, et tous les systèmes de caméra
  • Le scorage par des experts techniciens et dermatologues représente une approche précieuse donnant, avec des échelles spécifiques, de nombreuses informations par objectivation visuelle et tactile.

L’hydratation peut être objectivée à l’aide de méthodes de très haute technologie et non invasives de différentes manières :

  • Observation de la structure de la peau : MPT Flex Optical Multiphoton Tomography, Scanner, Vivascope and Vivosight and Laser Confocal microscopy,
  • La teneur en eau moléculaire avec la microscopie confocale LBRAM 800 et spectroscopie Raman gen2-SCA.
  • La dernière technologie développée est la microscopie 3D LC-OCT qui donne des résultats quantitatifs et visuels.

L’analyse sensorielle par des panels formés ou des sujets naïfs apporte une objectivation scientifique et peut être combinée avec une analyse émotionnelle. Les tests consommateurs dans des conditions normales d’utilisation contribuent également à cette évaluation.

Enfin, les études cutanées incluent celles du cuir chevelu. Pour les soins des cheveux, différentes méthodes ont été développées pour objectiver les revendications liées au peignage, la friction, la traction et la structure.

Skinobs recommande de prendre le temps avec les CRO pour concevoir chaque protocole et définir précisément, les critères d’inclusion, les temps de mesures, les conditions d’application, la méthode de mesure la plus adaptée etc. V

La fiche technique hydratation (en anglais) établie par Skinobs est accessible en suivant ce lien. Quelque 27 méthodes disponibles auprès de 75 laboratoires y sont référencées.

Publicité
Ressources externes

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter