20.7 C
Paris
vendredi 1 juillet 2022
- publicité -

Olivier Fahy, président directeur général du groupe Berkem, reçoit le Prix Montgolfier

Publicité

Le 20 avril 2022, était organisée par La Société d’encouragement pour l’industrie nationale (Sein), la cérémonie de remise des Prix Montgolfier à l’Hôtel de l’Industrie à Paris. Olivier Fahy, PDG du groupe industriel de chimie Berkem, a reçu des mains de Jean-François Fauvaque et Sylvie Latieule, respectivement président et membre du comité « arts chimiques », le Prix Montgolfier 2022 de la catégorie éponyme.

La Société d’encouragement pour l’industrie nationale rend annuellement hommage à des chefs d’entreprise en pleine croissance en leur remettant la médaille des Montgolfier, distinction destinée à consacrer les personnalités qui méritent une reconnaissance à la mesure de leur audace et de leur capacité d’innovation. Olivier Fahy, succède à Samuel Stremsdoerfer, fondateur, président directeur général de Jet Metal Technologies et Vivien Henryon, président fondateur de la société lyonnaise Activation, respectivement lauréats 2020 et 2021 de cette même catégorie.

Les « Montgolfier » du nom des deux frères Montgolfier dont l’un fut un des fondateurs de la Société en 1801, sont destinés à attirer l’attention sur des entrepreneurs et des inventeurs, des mondes économique, industriel et commercial, qui sont des valeurs montantes et méritent, dans l’intérêt de la France, d’être plus largement connus.

Les lauréats sont sélectionnés par les huit comités statutaires de la Société : arts mécaniques (créé en 1801) ; arts chimiques (1801) ; agriculture et industries agroalimentaires (1801) ; commerce et transports (1801) ; arts économiques (1801) ; constructions et beaux-arts (1879) ; arts physiques (1947) ; communication et formation (1996).

« C’est un honneur de recevoir cette distinction dans ce lieu symbolique et porteur d’histoire depuis plus de 200 ans. Le nom Montgolfier rime avec l’idée d’innovation et de persévérance, et c’est ce que nous cherchons à faire au sein du groupe Berkem : intégrer la chimie végétale au cœur de notre quotidien en accompagnant la transition des acteurs de la chimie conventionnelle », a déclaré Olivier Fahy.

Photo : (de gauche à droite) Olivier Mousson, président de la Sein, Jean-François Fauvaque, Olivier Fahy et Sylvie Latieule – Crédits Sein.

Ressources externes
www.industrienationale.fr

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

Nous vous offrons notre numéro d'été ! Accédez librement à la version numérique d'Industries CosmétiquesJe lis !
+
X