U’Cosmetics : les projets finalistes sont connus

Le 18 mars 2021, l’UCO Bretagne Nord de Guingamp organise la 12e édition de U’Cosmetics, un concours étudiants et un colloque professionnel, sur le thème de la « Cosmétique solide : ne laissez pas l’innovation vous filer entre les doigts. »

Les formats solides s’invitent à nouveau dans nos salles de bain. En effet, l’actualité et les enjeux environnementaux nous poussent à réinventer la cosmétique solide. De compositions naturelles, ou synthétiques, ces produits s’inspirent de traditions ancestrales.

Publicité

L’enjeu de ce thème est d’apporter un nouveau regard sur ce qui existe en jouant avec les galéniques, les matières premières et les process, tout en associant des packagings répondant aux problématiques actuelles.

Le jeudi 11 février 2021, à Rennes, s’est déroulé le pré-jury du concours U’Cosmetics 12e édition porté sur le thème de la cosmétique solide. Les membres du jury, composés de professionnels et acteurs de l’industrie cosmétique, se sont réunis afin d’élire, parmi les 28 produits en compétition (13 écoles participantes), les 10 projets pré-sélectionnés qui concourront le 18 mars prochain, lors de la web TV U’Cosmetics.

Nicolas Gosse, rédacteur en chef d’Industries Cosmétiques, a participé aux délibérations.

Les équipes ont été jugées sur différents critères tels que la créativité, la sensorialité, la fonctionnalité, la connaissance du sujet et l’exécution. Les membres du jury ont pu tester les échantillons des équipes concourant dans la catégorie “Innovation Formulation”.

Parmi les 10 équipes finalistes, les projets les plus novateurs seront récompensés par quatre prix :

– Prix Innovation Formulation

– Prix Concept Innovant

– Prix Coup de cœur du jury

– Prix Spécial Philippe Collas : coup de cœur des internautes

Les projets pré-sélectionnés :

Dans la catégorie “concept innovant” :

ANAKO : Conservatoire National des Arts et Métiers (Cnam) – Formation en Chimie du végétal, du naturel et des actifs cosmétiques – Formulation Projet porté par Mériem Khalfaoui

« Anako est une marque de cosmétique solide sur-mesure inspirée des rituels de beauté venus tout droit d’Asie : le layering. Afin de répondre aux nouveaux besoins et aux tendances actuelles, la routine de soin est simplifiée et est composée de six produits : un démaquillant, un nettoyant visage, un stick hydratant, un soin visage jour et un soin nuit. Avant d’acheter un soin, il faut réaliser un diagnostic en ligne (disponible sur le site http://anako.herokuapp.com) afin qu’on puisse déterminer les besoins de peaux et actifs correspondants, pour chaque client. »

COSMEON : École de Biologie Industrielle de Cergy (EBI) – 2ème année de cycle ingénieur Projet porté par Cheryl Sepho, Floriane Thierry, Marie-charline Turlais, Julie Venier et Shérine Zentou

« Le marché de l’épilation est en forte croissance. De nombreuses méthodes existent pour y palier dont la crème dépilatoire. Nous avons décidé d’en faire une reconception appelée Epiléon qui se démarque par sa texture, sa composition et sa forme solide. Elle respectera les valeurs de notre entreprise Cosméon et s’adaptera aux attentes des consommateurs étudiées à partir d’une étude qualitative. »

FREESIA : Université Catholique de l’Ouest Bretagne Nord de Guingamp – Master 1 Biotechnologies Parcours Ingénierie des Produits et Process – Métiers de la Cosmétique Projet porté par Anaïs Samson

« Freesia est un produit cosmétique végétal destiné aux peaux à imperfection qui permet de substituer une routine beauté anti-acné. Il entre dans la dimension du zéro déchet grâce à son packaging. En effet, l’utilisation du Bee-Wrap est encore méconnu dans le milieu cosmétique, mais est très populaire dans l’emballage alimentaire. Ce « packaging » rentre dans la tendance de l’up-cycling à l’instar de l’étiquette en papier ensemencé qui permet de faire pousser des fleurs mellifères. »

LINCEA : Université de Rennes 1 – Master 1 Biologie-Gestion Projet porté par Mathilde Arlaud, Mélanie Brumont, Solène Roy, Zoé Santisteve et Aurore Touchard

« Nous avons imaginé un concept de crème dépilatoire sous forme solide. Elle est composée en majorité d’ingrédients naturels, est vegan et non testée sur les animaux. Elle contient notamment du beurre de karité, de l’huile de lin et du curcuma. Ces deux derniers ingrédients ont des propriétés antirepousse et protectrices contre les effets photo-vieillissants du soleil. Notre nom de marque Lincea Natural beauty reflète donc la présence de lin et la volonté d’un produit sain et naturel. »

SYLOVA AUVERGNE : École Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse (ENSCMu) cycle ingénieur chimie Projet porté par Léonid Mnekin et Aurélien Quinart

« Originaires d’Auvergne, nous avons choisi de créer une gamme d’entretien pour la barbe sur le thème de la forêt. Cette gamme contient 3 produits : un savon de rasage, un shampoing pour barbe et un baume pour la barbe. Les ingrédients proviennent à 99,2% de fournisseurs auvergnats et sont à 98 % d’issus de l’agriculture biologique. Nous avons essayé d’optimiser l’action conjointe des différents actifs sans se limiter à ceux couramment utilisés. »

Dans la catégorie “innovation formulation” :

BLINDBERRY : Université du Québec à Chicoutimi – DESS en cosmétologie Projet porté par Delphine Duc et Clémence Guailliegue

« Nous avons créé deux produits solides.
Cleanshell : produit monodose nettoyant pour corps et cheveux, avec une poudre encapsulée à l’intérieur qui permet d’augmenter l’aspect sensoriel du produit lorsque le consommateur casse la boule sous la douche.

Nutrishell : produit monodose nutritif pour corps et lèvres, avec une chantilly de karité encapsulée à l’intérieur qui permet également d’augmenter l’aspect sensoriel du produit lorsque le consommateur casse la boule dans sa main. »

CHERRY SURPRISE : Université Catholique de l’Ouest Bretagne Nord de Guingamp – Master 2 Biotechnologies Parcours Ingénierie des Produits et Process – Métiers de la Cosmétique Projet porté par Marina Cau, Célia Duval et Maëva Seurin

« Cherry Surprise, a été imaginé comme le plaisir de la semaine. 

Cherry : du fait de la forme du produit et de l’utilisation de co-produits de cerise – l’eau de cerise, l’huile de cerise et la poudre de noyau de cerise.

Surprise : Il se décline en un soin cosmétique 3 en 1, sensoriel et visuel. L’extérieur du produit est un savon transparent qu’il faut faire mousser dans le creux des mains permettant un nettoyage en douceur du visage. Après quelques jours d’utilisation, le consommateur atteint le noyau de la cerise (la surprise). Lors du rinçage du produit, celui-ci s’émulsionne au contact de l’eau permettant ainsi un rinçage facilité et un effet lacté. »

DISSOLID : Université Catholique de l’Ouest Bretagne Nord de Guingamp – Master 1 Biotechnologies Parcours Ingénierie des Produits et Process – Métiers de la Cosmétique Projet porté par Marine Bizouarn, Jeanne Leclair et Romane Morel

« Après analyse du marché des dissolvants, nous avons remarqué qu’ils étaient principalement représentés par des galéniques liquides composés de solvants chimiques tels que l’acétone. Face à ce constat, nous avons eu l’idée de développer un dissolvant solide composé d’un solvant le plus respectueux de notre peau et de notre environnement. »

L’HERBACOLOR : École supérieure de Chimie organique et minérale (Escom) – Ingénieur Chimiste Projet porté Laurène Bichon Et Océane Feuger

« Nous avons constaté que les hommes sont de plus en plus soucieux de leur image. De nos jours, il est important de rester beau, jeune et classe. De plus, la barbe est particulièrement à la mode en ce moment. Les hommes y attachent de plus en plus d’importance et prennent donc également le temps nécessaire à son entretien. C’est pour cela que nous avons décidé de créer un kit composé d’un ou plusieurs produits solides pour la coloration de la barbe (suivant la couleur souhaitée) ainsi que d’un baume après coloration. Cette coloration permettrait d’uniformiser et de corriger les défauts de la barbe mais aussi de faire ressortir sa couleur et de lui donner de l’éclat. Le baume, lui, permet d’hydrater et de fixer la couleur. Même si nous avons tenu à réaliser un produit pour le public masculin, cette coloration pourrait, à terme, être aussi utilisée par les femmes pour de petites surfaces (racines des cheveux, sourcils etc.) »

SOL’APAISE : École d’Ingénieurs de l’Université d’Angers (Polytech Angers) – M1 Cycle Ingénieur Génie Biologique et Santé Projet porté par Dorine Champagne, Elina Fournier et Maëla Pautric

« Sol’apaise est un soin après-soleil solide à la composition minimaliste, naturelle et française. Son action repose sur deux ingrédients principaux : l’huile essentielle de menthe poivrée et l’Aquaxyl. Cinq autres ingrédients ont été ajoutés (cire d’abeille blanche, huile d’amande douce raffinée, beurre d’amande, Olivem 1000, vitamine E) pour apporter une forme solide, une conservation et une bonne hydratation. Ce soin est à utiliser après une journée d’exposition au soleil, à la sortie de la douche. Frotté sur une peau encore humide, il se transforme en crème, apportant alors rafraîchissement, apaisement et hydratation à la peau échauffée. »

Le 15 mars 2021, les 10 équipes retenues s’entretiendront avec le jury.

L’annonce des grands gagnants aura lieu en deuxième partie de la Web TV du 18 mars à la suite de la table ronde du colloque professionnel, en fin de journée.

Pour participer à cet évènement autour de la « Cosmétique Solide » :

→ Inscrivez-vous dès maintenant sur notre site internet dans la rubrique « INSCRIPTIONS » : www.ucosmetics.fr.

En savoir plus : ucosmetics.fr
X