site-industries-cosmetiques Une couverture du magazine Industries Cosmétiques
Discover all the innovations in perfumery and cosmetics.
Discover our special report: Save the People. Enjoy your direct access!
If you prefer the paper edition, please subscribe to our magazine
- publicité -

Cosmet’Agora : des ingrédients originaux, des professionnels au rendez-vous

Premier salon de l’année pour le secteur, la 15e édition de Cosmet’Agora a réuni les 10 et 11 janvier 2023, à Paris, l’ensemble des acteurs clés de la cosmétique – français et européens – intéressés par les ingrédients et leurs formulations.

II y avait foule, en ce début d’année, à l’Espace Champerret, à Paris. Avec quelque 6 350  participants  – visiteurs, exposants, organisateurs – la Société française de cosmétologie peut d’enorgueillir d’avoir organisé un événement prisé des professionnels !

Fils rouges de cette année 2023 : la naturalité, bien sûr, mais également une vague de fraîcheur matérialisée par l’ensemble des concepts présentés à l’occasion du Prix de la formulation dont le thème était… la vague. Au programme du salon, notamment : la présentation d’actifs innovants ainsi que de nouvelles gammes de produits.

À titre d’exemple, Agrimer a mis en avant son nouvel actif Algafiller – Anti-âge – Surge Like.  Cet ingrédient est objectivé in vitro et in vivo sur son activité lipofilling, combleur, amélioration de la fermeté, de la densité du derme. Fruit de plusieurs années de recherche sur les technologies d’extraction et sur l’upcycling, il est extrait de Codium tomentosum, une algue chlorophycée à structure cœnocytique. Cette algue sourcée en Bretagne est constituée d’une seule cellule géante à forte capacité de cicatrisation et de régénération.

Mibelle Biochemistry s’est tournée vers la Grèce pour concevoir CALMandrin, un ingrédient obtenu par l’upcycling des écorces des mandarines bio de l’île de Chios pour lutter contre “l’inflammaging”. Selon l’entreprise, celui-ci améliore les signes de l’âge et apaise les rougeurs et les irritations cutanées, tout en augmentant la fermeté et la densité de la peau.

Lipoid Kosmetik a sourcé ses ingrédients dans la même zone géographique. L’entreprise a présenté un extrait aux qualités déstressantes et antioxydantes, sans caféine, pour la régénération de la peau pendant la nuit. Mountain Tea Pro, est un extrait aqueux glycériné d’herbe de montagne biologique réalisé, notamment, à partir de Sideritis Scardica une plante aux nombreuses propriétés.

Avec le contenu de sa box “Spa at home box”, Solabia a présenté dix formules permettant de prendre le temps pour soi grâce à des routines de soin pour le visage et le corps. L’entreprise a travaillé sur deux axes complémentaires : l’efficacité et la personnalisation. Parmi les ingrédients utilisés figure Neoglow, un actif obtenu à partir de chou kale bio breton pour booster le renouvellement épidermique. Il est l’ingrédient phare d’une émulsion à la texture givrée personnalisable grâce à des perles de soin nudes (nourrissantes) et vertes (liftantes).

Apioskin, un actif naturel repulpant aux propriétés hydratantes, issu de la lentille d’eau (Spirodela polyrhiza), purifié et enrichi en apiogalacturonanes qui lui confèrent un pouvoir hautement hygroscopique, et Lightskin, un actif naturel dépigmentant riche en peptides soufrés, font partie des actifs mis en avant par Silab.

Des actifs biosourcés

Croda a profité du salon pour mettre la lumière sur une poudre de cellulose naturelle, ChromaPur, alternative aux billes de microplastique. Crodarom, fabricant d’extraits végétaux, filiale du groupe, a pour sa part présenté Zanthocare, un extrait de poivre du Sichuan objectivé sur la réduction des odeurs corporelles et le respect du microbiome cutané.

Forte des résultats de nouveaux tests, Exsymol a, de son côté, positionné ses actifs au sein d’une gamme « Body confidence », composée pour l’instant de trois silanols : Algisium (pour une amélioration globale de la silhouette), Cafeisilane (pour réduire spécifiquement la cellulite au niveau des cuisses) et Hydroxyprolisilane (qui favorise la fermeté des cuisses). Un quatrième ingrédient sera dévoilé à In-Cosmetics.

Global Bioenergies transforme des sucres (mélasse de betterave, sirop de glucose de blé, déchets agricoles et forestiers) en isobutène d’origine naturelle, un produit que l’entreprise utilise ensuite pour réaliser de l’isododécane biosourcé, élément très prisé notamment pour la formulation de maquillages longue tenue. Global Bioenergies a d’ailleurs lancé sa marque de maquillage Last, pour mettre en valeur ses produits et son savoir-faire.

À des fins de démonstration, CLR a présenté un nettoyant anhydre à émulsionner avec de l’eau. Cette formulation met en œuvre ses ingrédients CutiBiome CLR (pour réguler les dysbioses cutanées liées à l’acné), MultiMoist CLR (qui permet de repulper et hydrater la peau en profondeur), Cutiguard CLR (anti-âge utilisé ici pour son effet unifiant sur le teint), ainsi qu’une argile assainissante.

Inspirée par la tendance de la “Blue Beauty”, la société Seppic a présenté une collection de sept formules composées de produits issus des ressources marines, Seqens a pour sa part mis la verveine citronnelle à l’honneur avec son actif Titr’Extract French Verbena. Très loin d’être exhaustif, cet aperçu de Cosmet’Agora 2023 témoigne de la richesse de l’offre française et européenne en matière d’ingrédients actifs.

Parmi les distributeurs représentés, IES Ingredients a mis en avant son offre ainsi que Neptune, un baume-shampooing développé au sein de son laboratoire d’application et présenté au Prix de la formulation. Sans parfum ni eau ajoutée, celui-ci contient Pentavitin (DSM) pour une hydratation intense, Alpaflor Edelweiss CB (DSM), du Sageguard Crop-P (Aethera Biotech), un extrait de menthe poivrée (Mayflower) et une huile essentielle de menthe poivrée FFL (Albert Vieille). Originalité de la formulation : une texture semi-solide qui se transforme à la température de la peau en huile facile à appliquer. L’eau permet ensuite de faire mousser et nettoyer les cheveux sans laisser de résidus ni d’effet gras.

Également parmi les exposants du salon : des spécialistes et experts du test comme Expertox (laboratoire de test et cabinet d’expertise toxicologique) ou SGS Idea (entité de SGS suite au rachat d’Idea Tests). Skinobs a notamment mis en avant les nouvelles rubriques sa plateforme Préclinique (In silico et Conseil).

Parmi les quelques fabricants d’équipements, le finlandais Delfin Technologies n’a pas manqué à l’appel pour présenter ses instruments portables de mesure destiner à analyser les propriétés de la peau et les effets de produits appliqués sur la peau. Également présente, la société Misceo, qui distribue désormais ses produits en Australie, a pu mettre en avant ses nouveaux turboagitateurs développés pour les produits de gamme intermédiaire afin de répondre aux besoins des laboratoires de R&D.

Le prix de la formulation 2023 : un raz de marée de concepts originaux
 

Événement dans l’événement, le prix de la formulation récompense, lors de chaque édition de Cosmet’Agora, les formules les plus innovantes. Cette année, 68 projets ont été soumis au jury d’experts. Thème imposé pour cette édition 2023 : la vague. Quatre projets ont été récompensés.
 
Givaudan Active Beauty a reçu le premier prix avec son concept L’O, un soin liftant enrichi aux algues. Cette émulsion à texture gélifiée “intelligente”, dédiée au remodelage de l’ovale du visage a été réalisée à partir de Gravityl, un nouvel ingrédient de soin du visage anti-gravité 100 % naturel développé par Givaudan Active Beauty. Selon l’entreprise, L’O stimule l’élasticité de la peau, régénère les cellules, réorganise le collagène et hydrate la peau au plus haut niveau.
 
Le deuxième prix a été décerné à Symrise pour sa formulation Beach Sand Face Cleansing Foam. Cette mousse nettoyante sans eau s’appuie sur l’ingrédient SymReboot L19, un actif fermenté développé dans le respect du microbiome de la peau qui apaise, hydrate et renforce même les peaux sensibles selon ses concepteurs. « Avec Beach Sand Face Cleansing Foam la poudre se transforme en une mousse pétillante lorsqu’elle est mélangée à l’eau et offre une expérience de nettoyage des plus douces », affirme-t-on chez Symrise.
 
Troisième prix : SurfactGreen, grâce à sa formule à base de CosmeGreen MB1618. Gliss & Green Hydramask est un masque visage hydratant à base de glycérine. Rinçable à l’eau, ce masque offre selon SurfactGreen “un raz de marée glycériné apportant hydratation et vitalité”.
 
Saci-CFPA a, pour sa part, reçu le prix Coup de cœur avec sa Cure des Haliades, un serum-en-huile biphase rajeunissant. Inspiré de la beauté des nymphes des mers, ce serum anti-âge régénérant et surfaçant est enrichi en bio-rétinol marin, extrait d’une fraction spécifique de microalgue méditerranéenne, et en huile de Moringa appréciée pour sa capacité régénérante.
Ressources externes
Site internet

Contenu sponsorisé

site-industries-cosmetiques Une publicité vibrante pour Croda Beauty avec un gros plan de fleurs orange avec un effet de flou en arrière-plan et le texte « Croda Beauty, une science intelligente pour améliorer la vie » inclut désormais Phytess

Phytessence™ Osmanthus, the first geo-skincare botanical extract by Croda Beauty

Discover how this innovative natural ingredient helps the skin to better face climate change, particularly the harmful effects of sun rays and heat.
site-industries-cosmetiques Un individu concentré en blouse de laboratoire examinant un petit pot contenant une substance rose, innovation cosmétique pionnière avec des ingrédients naturels en Bretagne.

Cosmetics innovation comes naturally in Bretagne

In north-west France, Bretagne has always been a seawardlooking region with its 2,730km coastline – the longest in the country.

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

fr_FRFrançais