20.2 C
Paris
mercredi 25 mai 2022
- publicité -

Eastman prévoit investir dans une usine de recyclage de plastiques en France

Le 19 janvier, Emmanuel Macron et Mark Costa, président du conseil d’administration et PDG d’Eastman, ont annoncé le souhait d’Eastman d’investir jusqu’à 1 milliard de dollars dans une usine de recyclage moléculaire de polyesters issus d’emballages ménagers et de déchets textiles. Cette installation utilisera la technologie de renouvellement du polyester d’Eastman pour recycler jusqu’à 160 000 tonnes par an de déchets plastiques difficiles à recycler qui sont actuellement incinérés.

Cet investissement permettrait de recycler chaque année suffisamment de déchets plastiques – des matériaux sont généralement incinérés parce qu’ils ne peuvent pas être recyclés mécaniquement ou qu’ils doivent être déclassés avec la technologie existante – pour remplir 2,5 fois le Stade de France.

Selon Eastman, la technologie de renouvellement du polyester permet d’exploiter la valeur potentiellement infinie des matériaux en les maintenant en production, cycle de vie après cycle de vie. Grâce aux rendements inhérents à la technologie et aux sources d’énergie renouvelables disponibles en France, les matériaux peuvent être produits avec des émissions de gaz à effet de serre jusqu’à 80 % inférieures à celles des méthodes traditionnelles.

Eastman est, cette année, le plus gros investisseur de l’événement « Choose France » qui vise à attirer les investissements étrangers en France.

Ce projet en plusieurs phases comprend des unités qui prépareraient les déchets plastiques mixtes pour le traitement, une unité de méthanolyse pour dépolymériser les déchets, et des lignes de polymères pour créer une variété de matériaux de première qualité pour des applications spécialisées, d’emballage et de textile. Eastman, producteur mondial de matériaux de spécialité, prévoit également de créer un centre d’innovation pour le recyclage moléculaire qui permettrait à la France de maintenir un rôle de leader dans l’économie circulaire. Ce centre d’innovation ferait progresser les méthodes et applications de recyclage alternatives afin de limiter l’incinération des déchets plastiques et de laisser les matières premières fossiles dans le sol. L’usine et le centre d’innovation devraient être opérationnels d’ici 2025, créant 350 emplois et entraînant 1 500 emplois indirects supplémentaires dans le recyclage, l’énergie et les infrastructures.

Le projet d’Eastman a également reçu le soutien de marques mondiales qui partagent son engagement à résoudre le problème des déchets plastiques et considèrent le recyclage moléculaire comme un outil essentiel pour parvenir à une économie circulaire. LVMH Beauty, The Estée Lauder Companies, Clarins, Procter & Gamble, L’Oréal et Danone ont ouvert la voie en signant des lettres d’intention pour des accords d’approvisionnement pluriannuels à partir de cette installation. 

« La France (…) se donne les moyens d’atteindre ses objectifs ambitieux de recyclage des plastiques fixés pour 2025. Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’accueillir une entreprise qui a 100 ans d’histoire d’innovation à l’échelle mondiale et plus de 30 ans d’expérience dans le recyclage moléculaire », a déclaré Barbara Pompili, ministre de la transition écologique.

« Le projet d’envergure mondiale d’Eastman va permettre à la France de se positionner comme un leader européen des nouvelles technologies de recyclage et de valorisation des déchets plastiques. Cet investissement est le résultat de la démarche ambitieuse de reconquête industrielle menée par le gouvernement depuis 2017, qui a permis à la France de devenir dès 2018 le pays le plus attractif d’Europe pour les projets industriels, a ajouté Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’industrie. Avec ce projet, qui constitue une étape importante pour notre souveraineté, nous nous donnons les moyens de réaliser nos ambitions en matière de transition écologique tout en créant des emplois durables dans les secteurs de la fabrication, des infrastructures et de l’énergie. Nous sommes impatients de développer cette relation avec Eastman. »

« Le projet de construction de la plus grande installation de recyclage de plastiques au monde en France est un élément important de notre stratégie globale d’économie circulaire », a pour sa part souligné Mark Costa.

Ressources externes
eastman.com

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

X