26.2 C
Paris
lundi 4 juillet 2022
- publicité -

Beauté : les Français souhaitent plus de transparence de la part des marques

Publicité

Klarna, spécialiste des services de paiement, de shopping et bancaires, publie un rapport qui confirme que les consommateurs français changent leur façon de consommer les produits de beauté, le bien-être et l’environnement devenant les principaux moteurs d’achats.

Cette nouvelle enquête menée en France auprès de consommateurs de produits de beauté, révèle que les Français recherchent des produits cosmétiques reflétant leurs aspirations à un mode de vie sain ainsi que leurs préoccupations environnementales et éthiques. La transparence des marques est une priorité pour 78 % des répondants, qui estiment que ces dernières devraient être plus claires quant à leurs références en matière de durabilité. Ainsi, plus de trois consommateurs sur cinq (64 %) lisent plus attentivement l’emballage des produits de beauté qu’ils achètent. Ils souhaitent également consommer des produits plus respectueux de l’environnement et de la santé. Parmi les 67 % consommateurs qui utilisent des produits à base d’ingrédients naturels, la moitié le font pour réduire les problèmes environnementaux.

« La définition actuelle de la beauté est étroitement liée au sentiment de bien-être et de santé des Français, mais également des consommateurs du monde entier, décrypte Eric Petitfils, directeur de Klarna en France. Aujourd’hui, les acheteurs de produits de beauté français s’attendent à des produits transparents, respectueux de leur santé mais également de l’environnement, en portant de plus en plus d’intérêt aux ingrédients utilisés et aux labels obtenus par les marques. »

Bien-être

  • La santé et le bien-être sont au cœur des préoccupations des acheteurs de produits de beauté. 71 % des acheteurs français préfèrent privilégier leur bien-être à leur apparence : les principales motivations d’achat des produits de cosmétique étant de se faire plaisir (48 %) – en particulier la génération X (50%) et les baby-boomers (63%). In fine, c’est un consommateur sur cinq qui achète un produit de beauté pour se sentir mieux dans sa peau.
  • Les routines beauté sont repensées… deux acheteurs de cosmétique sur cinq (36 %) déclarent dépenser plus d’argent pour des soins que pour du maquillage, un chiffre en augmentation avec l’âge des interrogées (génération Z : 38 %, baby-boomers : 53 %). Parallèlement, trois utilisateurs de produits de beauté sur 10 déclarent donner la priorité aux soins pour la peau plutôt qu’au maquillage depuis la pandémie, et 20 % affirment que leur routine beauté a été simplifiée et comporte moins d’étapes.
  • …tandis que les accessoires et outils beauté gagnent en popularité. Parallèlement, plus d’un consommateur sur deux (55 %) utilise des appareils de soins de la peau dans sa routine beauté. La brosse nettoyante pour le visage est l’outil le plus populaire auprès des acheteurs français (65 %), suivie de près par les rouleaux de jade (39%), en particulier parmi la génération Z (52 %) et les Millennials (40 %).

Innovation

  • La personnalisation et l’innovation sont des attentes clés des consommateurs en France. Dans l’ensemble, les acheteurs de produits de beauté apprécient les services innovants proposés par les marques. Deux consommateurs sur cinq (39%) seraient intéressés par des recommandations personnalisées en matière de soins de la peau, ainsi que par des produits sur mesure (23 %). Les acheteurs de cosmétique sont également intéressés par l’utilisation de miroirs intelligents (16 %) et d’applications de réalité augmentée pour essayer le maquillage virtuellement (15 %).
  • Le bouche-à-oreille et les réseaux sociaux sont les principales sources d’inspiration pour découvrir de nouvelles tendances beauté. La plupart des acheteurs de cosmétique se disent également enclins à essayer de nouvelles tendances beauté grâce à leurs amis et connaissances (38%). De plus, trois personnes sur dix (30%) sont encouragées à essayer de nouvelles tendances beauté en les découvrant sur les réseaux sociaux (TikTok, Youtube, Instagram) – en particulier pour les jeunes générations (Gen Z 57 %, Millennials 41 %). 

RSE

  • Le développement durable est essentiel. Aujourd’hui, les acheteurs de produits de beauté recherchent des marques et des produits qui correspondent à leurs valeurs. Quatre acheteurs sur cinq (78 %) attendent plus de clarté de la part des marques et pensent qu’elles devraient être plus transparentes quant à leurs références en matière de développement durable. Ils accordent également de l’importance à la lisibilité des ingrédients et sont près de deux sur trois (64 %) à consulter plus attentivement les emballages lorsqu’ils achètent des produits cosmétiques, notamment pour identifier les certifications et les labels (58%).
  • Un résultat naturel et la “clean beauty” au sommet des attentes des consommateurs. Sept répondants sur dix (67 %) déclarent utiliser des produits naturels et biologiques. Leurs principales motivations sont la santé (48 %), la réduction des problèmes environnementaux (47 %) et l’absence de tests sur les animaux (45 %).

L’intégralité des résultats est accessible ici

Ressources externes

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

Nous vous offrons notre numéro d'été ! Accédez librement à la version numérique d'Industries CosmétiquesJe lis !
+
X