4.2 C
Paris
mardi 6 décembre 2022
- publicité -

Eurolyo, expert de la lyophilisation à façon, investit dans son outil industriel

La société Eurolyo, située à Chartres, au cœur de la Cosmetic Valley, et filiale du groupe Berkem spécialiste de la chimie fine, accroît ses capacités de lyophilisation à façon. 

Depuis le 25 janvier 2021, l’entreprise, spécialiste français du domaine pour les marchés de la cosmétique et de l’agroalimentaire, dispose de deux lyophilisateurs supplémentaires (portant son parc à neuf machines), sur une surface d’exploitation multipliée par quatre. Un investissement d’1,4 M€ qui doit lui permettre de doubler sa production d’ici trois ans, d’adresser de nouveaux marchés et de recruter. 

La lyophilisation : de multiples terrains d’application 

Le procédé de déshydratation par sublimation à très basse température et sous vide a plusieurs intérêts : il permet de conserver l’intégrité du produit, prolonger sa durée de vie et diminuer son poids en conservant ses bases actives voire, selon les cas, son volume. 

Depuis 25 ans, Eurolyo accompagne les acteurs de l’agroalimentaire et de la cosmétique, ainsi que ceux de la chimie, de la fermentation et de la pharmacie ou parapharmacie, dans leurs projets de lyophilisation « à façon ». 

Désormais, quelque 105 tonnes par an de matière entrante (contre 63 avant l’installation des deux lyophilisateurs) pourront être traitées : du lait de jument (1 kg est transformé en 100 g en poudre) aux plats lyophilisés, en passant par des extraits végétaux et marins, le tout sur des cycles optimisés, dans des salles blanches, soit une zone de travail à atmosphère contrôlée classée ISO 7. 

Un développement en plusieurs étapes

L’entreprise a pu bénéficier de la solidité financière et de la connaissance du marché de la chimie du groupe Berkem, dont elle est l’une des filiales depuis février 2018. 

L’investissement d’1,4 M€ – dont 650 000 € pour les deux machines – confère aujourd’hui à l’entreprise davantage de souplesse et une plus grande réactivité pour délivrer les commandes réalisées pour les clients français comme étrangers (l’export constitue 10 % du chiffre d’affaires). Si les salles blanches représentent désormais 325 m² de surface (contre 150 m² avant travaux), les locaux agrandis (1 700 m²) faciliteront les développements futurs pour accompagner le marché. La flexibilité d’une entreprise à l’équipe réduite (quatre salariés rejoints par deux collaborateurs d’ici mars 2021) et la régularité assurée et reconnue du produit permettent à Eurolyo d’envisager un chiffre d’affaires d’environ 3 M € à horizon décembre 2023. 

Parmi les projets en cours d’étude : une cellule R&D et des équipements dédiés, une gamme de produits à marque Eurolyo, l’acquisition de nouveaux outils dont un cryobroyeur et des projets coconstruits avec les autres filiales du groupe Berkem.

Publicité
Ressources externes
www.eurolyo.fr

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

Charles River propose de nouveaux articles et un webinar sur sa page dédiée !Je me renseigne !