20.5 C
Paris
mardi 9 août 2022
- publicité -

Iris, acteur majeur sur le marché du contrôle qualité verrier fête ses 20 ans en affichant ses ambitions dans l’industrie 4.0

Publicité

L’entreprise Iris Inspection machines, filiale de Wisetec Group, célèbre cette année ses 20 ans. Spécialisée dans la conception et production de robots d’inspection pour détecter les défauts du verre, elle s’est imposée au fil des années comme un des fer de lance de l’industrie du contrôle par vision du verre d’emballage dans le monde. Fort de sa bonne santé économique dû à des investissements massifs dans la R&D et une base de clients diversifiés sur les cinq continents, IRIS Inspection machines ambitionne d’ici à trois ans d’augmenter de 50% son chiffre d’affaires et ses effectifs.

Fleuron de l’industrie, reconnu en région Auvergne-Rhône-Alpes, Iris Inspection machines est devenu en 20 ans le leader européen des solutions d’inspection par vision pour les contenants en verre produits en grande série, quelle que soit leur forme ou leur couleur.

Après une dizaine d’année dans le groupe verrier BSN, futur Danone, où ils ont fait connaissance – le groupe est alors dirigé par Antoine Riboud – Jean-Luc Logel et Philippe Volay rachètent Centralp, spécialiste des systèmes électroniques embarqués en 2000. Ils voient dans les évolutions technologiques, dont l’utilisation de PC durci dans des environnements industriels et les caméras matricielles, des faisceaux d’opportunités dans le domaine de la production verrière. En investissant massivement dans l’innovation, l’entreprise se positionne dès sa création comme pionnière en lançant le concept novateur des 16 caméras, contre 6 alors référencées sur le marché des machines d’inspection.

« Cette innovation a été le premier marqueur de l’entreprise. Ce système des lé à 16 caméras offre 12 angles de vues avec 2 caméras positionnées sur un même axe vertical permettant de prendre deux clichés simultanés. On a pu doubler la résolution de la vue complète de la bouteille, multiplier les angles d’observation et être deux fois plus précis sur l’inspection » explique Jean-Luc Logel, président d’Iris Inspection machines.

L’innovation : partie intégrante de l’ADN de l’entreprise

En 2014, l’entreprise continue de se distinguer par sa capacité â innover et la qualité de ses équipes R&D avec l’introduction des caméras haute définition. En augmentant la résolution des images et par conséquent la précision dans la reconnaissance de défauts, IRIS continue son ascension dans le secteur de l’inspection du verre d’emballage en Europe et dans le monde.

C’est en 2018, année de la commercialisation de la gamme Evolution Neo, qu’lris Inspection machines bascule comme étant le leader européen du secteur.

L’implémentation de l’intelligence artificielle dans cette nouvelle gamme de machine constitue une nouvelle frontière numérique qui révolutionne la reconnaissance des défauts verriers. Basée sur des techniques d’apprentissage (machine learning), la machine apprend à reconnaître et classifier les défauts avec la précision de l’œil d’un verrier expérimenté, et la répétabilité d’une puissance de traitement informatique.

L’intelligence artificielle comme nouvel eldorado pour Iris

Avec l’avènement de l’industrie 4.0, IRIS Inspection machines se positionne comme à l’avant-garde de la technologie. Devenue le pilier de cette révolution digitale, l’entreprise se focalise aujourd’hui sur l’intelligence artificielle avec l’ambition d’aller encore plus loin.

Si riA est capable d’améliorer significativement l’inspection, elle ne remplace pas les experts du verre. Le verre est un matériau unique ; la connaissance et l’expérience des verriers dans sa production est indispensable si l’on veut optimiser son processus de fabrication.

Le nouveau challenge pour les équipe d’Irls : combiner la puissance de leur solution d’iA et le savoir-faire verrier.

« L’innovation a toujours été notre axe fondateur. Nous nous sommes donné les moyens de
devenir précurseur et d’être aujourd’hui un acteur réfèrent et ambitieux dans l’industrie 4.0
avec l’intelligence artificielle et sa capacité à améliorer la productivité. En atteste les 17% de dépenses dans le service R&D en 2021
 » détaille Jean-Luc Logel.

Aujourd’hui, 5 à 10% de la production de verre en moyenne dans une verrerie est destinée à la casse. Avec l’intelligence artificielle, Iris a pour leitmotiv de travailler en étroite collaboration avec les verriers pour atteindre l’objectif du “zéro défaut ».

Un carnet de commandes rempli et des ambitions fortes pour les trois prochaines années

Grâce au virage pris par l’industrie du verre pour réduire son empreinte carbone et une demande forte de la capacité verrière en Europe (3 à 5 millions de tonnes uniques pour l’Allemagne, l’Italie et la France contre 4 millions de tonnes pour les États-Unis et le Canada rassemblé), la production va continuer à s’accroître dans les mois et années à venir.

« Nous ne produisons pas assez de verre pour la demande européenne. Chez Iris, nous avons un carnet de commandes qui nous permet de voir l’avenir sereinement grâce au virage technologique que nous avons pris. En 2021, nous avons vendu pas moins de 150 machines et nous disposons d’une ouverture sur le marché à l’international, notamment en Turquie et au Mexique, ce qui indique que nous allons dépasser ce chiffre. Je suis optimiste pour le futur de l’entreprise et du secteur » conclut Jean-Luc Logel.

Un optimisme qui se retrouve dans les projections d’effectifs. Avec près de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022, Iris table sur une croissance de 50 % du chiffre d’affaires sur les trois prochaines années. Il en va de même pour les salariés : avec 45 actuellement, elle ambitionne d’augmenter ses effectifs à hauteur de 50 %. L’entreprise se développe également dans le service où plus de la moitié des effectifs sont mobilisés pour servir les clients. Être au plus proche de ses clients par leur expertise et être précurseur sur l’innovation, une raison d’être qui a conduit Iris au succès international et à regarder l’avenir avec sérénité et ambition.

Publicité
Ressources externes
Site internet

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

Nous vous offrons notre numéro d'été ! Accédez librement à la version numérique d'Industries CosmétiquesJe lis !
+
X