site-industries-cosmetiques Une couverture du magazine Industries Cosmétiques
Discover all the innovations in perfumery and cosmetics.
Discover our special report: Save the People. Enjoy your direct access!
If you prefer the paper edition, please subscribe to our magazine
- publicité -

Les jeunes générations face au défi de la prévention solaire

Le département dédié aux relations patients et consommateurs des Laboratoires Pierre Fabre a dévoilé les nouveaux résultats de son programme Sun Assessment Family Expérience (Safe). 

Lancé en 2021, ce programme vise à mieux comprendre les raisons du mauvais suivi des consignes de prévention au soleil. Il s’appuie sur le projet « All » qui constitue la plus grande base de données internationales en dermatologie. 

Plus de 50 000 personnes, issues des populations adultes de 20 pays réparties sur cinq continents (représentant à elles seules 50 % de la population mondiale), ont répondu aux questionnaires.

Selon l’étude, une très grande majorité (95 %) des personnes interrogées comprennent les messages, mais seulement une personne sur cinq les respecte réellement. 

Seul un quart (24 %) des participants appliquent régulièrement une protection solaire toutes les deux heures. Parmi ceux qui ne le font pas, 76 % invoquent l’oubli, le côté fastidieux de l’application ou le coût des produits solaires. 

Les jeunes s’exposent le plus

« Malgré les campagnes de sensibilisation répétées et les messages clairs sur les dangers du soleil, les jeunes semblent ignorer les conséquences de leur exposition solaire. La nouvelle étude2 , menée dans le cadre de notre programme Safe montre que plus de la moitié des jeunes interrogés (54 %) s’exposent au soleil pendant les heures les plus dangereuses, de 10h à 16h », précise le docteur Marketa Saint Aroman, directrice médicale et Patient Centricity Pierre Fabre.

Or, Selon l’Organisation mondiale de la Santé, le cancer de la peau est l’un des trois cancers les plus fréquents chez les jeunes.

Éviter les coups de soleil et le vieillissement cutané

Les motivations des jeunes en matière de protection solaire sont également préoccupantes. Bien que 53 % d’entre eux cherchent à éviter les coups de soleil, seuls 21 % considèrent la prévention du cancer de la peau comme une priorité.

Le vieillissement cutané accéléré est une préoccupation pour 40 % des jeunes interrogés.

Selon Pierre Fabre, rappeler que le cancer de la peau est une réalité grave et que les deux tiers des cas sont directement liés à des expositions excessives au soleil est une nécessité.

Le renouvellement de l’application de l’écran solaire diminue avec l’âge

La prévalence de l’application d’un écran solaire toutes les deux heures était la plus élevée dans le groupe d’âge des 16 à 34 ans (27 %) mais diminue progressivement avec l’âge (25 % pour les 35-54 ans et 12 % pour les plus de 55 ans).

MySun Students Voices

Forts de cette étude, les Laboratoires Pierre Fabre ont demandé directement à des jeunes adultes d’inventer eux-mêmes de nouveaux axes de communication pour la protection solaire.

Le projet « MySun Students Voices » conduit en partenariat avec France Asso Cancer et les étudiants des écoles de communication Iseg et de création visuelle e-Artsup de Nantes (parmi les régions les plus touchées par le mélanome) a obtenu un prix au Festival de la Communication à Deauville en mars 2024.

Quelque 120 étudiants ont finalement participé, proposant de nouvelles approches dans le domaine de la prévention solaire. Leurs propositions amènent un vocabulaire plus adapté à leur cible, des approches qui responsabilisent certains d’entre eux comme le « sam » des campagnes anti-alcool, des challenges éducatifs mais aussi des outils qui permettent de monitorer astucieusement leur exposition solaire. L’ensemble de leurs propositions sont partagées avec l’association France Asso Cancer et Peau qui a d’ores et déjà choisi de décliner une de leurs propositions pour son propre compte.

« Le mélanome est un cancer visible, sur lequel on peut avoir une action avant d’arriver à de lourds diagnostics qui laissent souvent les familles abasourdies. Mais pour cela, il faut connaître le risque. Cette belle initiative nous permet enfin de communiquer vers les jeunes avec leurs mots, leurs outils : Une campagne pour les jeunes construite par les jeunes ! », souligne Pascale Benaksas, présidente de l’association.

Les équipes de Pierre Fabre ont étendu la démarche en Europe en travaillant avec les étudiants espagnols et allemands. L’ensemble de leurs retours sont partagés avec le grand public et les associations de patients sur la page www.mysun.skin.

En partenariat avec l’entreprise Si Health, spécialisée dans ce domaine, va être mis en place, toujours en lien avec les étudiants et plusieurs associations de patients, pour tester cet été une application permettant de monitorer individuellement son exposition solaire.

Ressources externes
Site internet

Contenu sponsorisé

site-industries-cosmetiques Une publicité vibrante pour Croda Beauty avec un gros plan de fleurs orange avec un effet de flou en arrière-plan et le texte « Croda Beauty, une science intelligente pour améliorer la vie » inclut désormais Phytess

Phytessence™ Osmanthus, the first geo-skincare botanical extract by Croda Beauty

Discover how this innovative natural ingredient helps the skin to better face climate change, particularly the harmful effects of sun rays and heat.
site-industries-cosmetiques Un individu concentré en blouse de laboratoire examinant un petit pot contenant une substance rose, innovation cosmétique pionnière avec des ingrédients naturels en Bretagne.

Cosmetics innovation comes naturally in Bretagne

In north-west France, Bretagne has always been a seawardlooking region with its 2,730km coastline – the longest in the country.

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

fr_FRFrançais