Lush : des résultats positifs avec une croissance à deux chiffres

Lancée il y a 21 ans en Angleterre, Lush ne cesse de se développer dans le monde entier et affirme cette année encore son poids sur le marché des cosmétiques éthiques avec une croissance de 26 % (chiffres au 30 juin 2015).

Une marque internationale à la fabrication artisanale

Présente dans 49 pays avec ses 933 boutiques, la marque a su séduire un large public en proposant des produits faits main à base d’ingrédients frais alliant innovation, efficacité et portée éthique. En effet, Lush pense son activité de façon à prendre en compte la protection des droits de l’Homme, la préservation de la nature et la défense des animaux, en étant notamment très engagée contre les tests sur les animaux. Cette année, la marque a réalisé un chiffre d’affaire consolidé de £574,000,000 (+ de 741 M€) représentant une croissance de 26 % par rapport à l’exercice précédent. De leur côté, les boutiques ont augmenté en moyenne de 46 % leur CA sur les deux dernières années. Une performance rendue possible grâce à une présence forte et solide sur des marchés porteurs comme l’Angleterre, les Etats-Unis ou encore la France, mais également avec une dynamique intéressante au sein de marchés en développement comme le Brésil, récemment implanté. Lush a également donné £5,000,000 (6 472 000€) à des associations et groupes dans le monde entier à travers ses différents canaux solidaires : produits, campagnes militantes, fonds d’investissements.

Une stratégie multi-canal au service du client

Essence même de l’entreprise qui s’est construite sur un premier business de vente par correspondance nommé Cosmetics to Go, Lush développe son business autour d’une stratégie multi-canal permettant ainsi d’offrir toujours plus de possibilités à ses clients en termes d’achat mais également d’accès à l’information autour de ses produits et campagnes éthiques. En seulement deux ans de développement intense, Lush s’offre cette année une croissance de 36% sur son chiffre d’affaire online représentant £26,000,000 (près de 34 M€).

Un challenge humain

Une croissance positive qui s’explique aussi par les moyens humains très importants mis en œuvre pour faire vivre la marque chaque jour et proposer une expérience client unique. D’un côté, le travail exclusivement manuel des employés des 7 usines dispersées partout dans le monde pour fabriquer les 124 millions d’unités produites cette année* (49 % vs l’année dernière) – un parti pris qui demande une organisation unique en son genre sur ce secteur. De l’autre, un investissement réel pour le renforcement des formations de chaque employé afin de permettre à tous de se sentir à l’aise dans le business, aussi bien par rapport aux produits et leur formulation, qu’aux combats éthiques de la marque. Depuis plusieurs années, Lush est d’ailleurs présent dans de nombreux classements relatifs au service client et en 2015, l’entreprise a été classée dans le top 10 du magazine Which? pour son classement «Customer Service Awards».

Une marque en rupture avec l’univers traditionnel de la beauté

Depuis 21 ans, Lush casse les codes du marché de la cosmétique traditionnelle en proposant des produits rupturistes de part leur aspect, leur formulation et leur approche solidaire. La marque invente, fabrique et propose sans cesse de nouvelles catégories de produits comme les dentifrices solides ou encore les produits solides vendus sans emballage devenant ainsi plus respectueux de l’environnement. Il est également question de formulations innovantes créées pour bannir les conservateurs en les remplaçant par des ingrédients naturels tout aussi efficaces mais aussi de la mise en place d’actions solidaires et de systèmes collaboratifs pour garantir l’utilisation d’ingrédients d’une rare qualité issus du commerce équitable afin de faire vivre de petits producteurs locaux répartis dans le monde…

Et en France ?

La France fait partie des marchés leader en Europe. La marque, présente sur le territoire depuis 2005, enregistre un chiffre d’affaire de 28 790 000 € (contre 19 700 000 € l’an passé) dont 2 890 000 € réalisés sur les ventes online exclusivement.

X