- publicité -
Generic selectors
Correspondance exacte seulement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Post Type Selectors
Filtre par catégories
Actualités
Avis d'experts
Contenu sponsorisé
Formulation
Ingrédients
Kit media
La revue
Logiciels
Management
Maquillage
On a testé pour vous
Packaging
Parfums
Process industriels
Réglementation
RSE

Parfums : Bleu impérial, renaissance d’un joyau historique

C’est en parcourant les histoires et les archives de la parfumerie moderne, notamment celle des années 1930, que Luc Gabriel a découvert Cherigan, « pépite dans les décombres des marques disparues. » Il a repris la marque en 2017. Il a pu patiemment reconstituer l’historique et les collections de la Maison en discutant avec des collectionneurs, parfumeurs et spécialistes du parfum, et retrouvé des flacons avec leurs jus d’origine en provenance de France, des États-Unis et même d’Australie.

Née en 1929 dans une période charnière de l’Histoire pendant laquelle Paris est devenue l’épicentre du monde artistique, Cherigan s’est imposée comme la marque discrète des artistes et célébrités qui ont fait de Montparnasse et de Montmartre leurs terrains de jeu. Pur produit des années Art Déco, elle a connu le succès en créant des parfums emblématiques comme Fleurs de Tabac, Chance, Parisienne et Bleu Impérial.

La collection privée de Luc Gabriel a permis la réédition de Fleurs de Tabac. Après de nombreux mois de travail en collaboration avec un maître parfumeur, Cherigan propose désormais une version contemporaine de Bleu Impérial directement inspirée de l’édition d’origine. « Bleu Impérial est le témoin des heures de gloire de l’Art Déco, dernière création emblématique d’un art de vivre insouciant. Bleu Impérial est une de ces fragrances éternelles qui vous emportent quelle que soit l’époque. Il n’existe que très peu d’informations concrètes sur ce parfum et c’est une vraie chance que deux flacons, retrouvés auprès de collectionneurs passionnés, nous soient parvenus intacts avec leur jus et, pour l’un, avec sa boîte. Bleu Impérial est un pilier de la parfumerie, ancré dans la grande tradition des chyprés des années 1930 et 1940 », indique Luc Gabriel.

Les deux flacons de la collection privée de Luc Gabriel ont servi de base à l’étude du parfum, le jus offrant toute sa richesse olfactive et une mine d’informations sur les matières premières utilisées, mises en évidence par la spectrométrie de masse et la chromatographie en phase gazeuse. Leur analyse a dévoilé une structure florientale composée d’un bouquet de fleurs épicées posé sur un socle de patchouli, de mousse et de muscs.

Contraintes réglementaires modernes, ingrédients interdits par l’Ifra (International Fragrance Association), disparition de certaines matières et éthique exigeante de Cherigan : il a fallu tout le talent du parfumeur pour interpréter et redonner à la formule son étoffe originelle.

« Afin de donner une lecture plus contemporaine sans trahir la signature de l’accord original, Bleu Impérial a été retravaillé avec une ouverture de la note laissant une place plus importante aux agrumes tels que la bergamote et la mandarine, pour une introduction des notes florales plus épurées grâce au néroli, l’absolu de fleur d’oranger, l’iris, la tubéreuse et le jasmin, devenu sambac et non plus grandiflorum. Si dans la formule initiale l’œillet était la touche narcotique du parfum, il pouvait néanmoins être assimilé à une note parfois médicamenteuse, l’addiction de Bleu Impérial vient dans sa nouvelle version d’un cuir charnel gainé de lames d’encens. L’âme de l’accord est ici le fond : le musc ambrette, qui a aujourd’hui disparu de la palette, a été remplacé par un accord ambré qui apporte un effet « seconde peau ». Associé aux douces notes lactées de santal et à l’ambroxan, version actuelle de l’ambre gris, le patchouli offre ce sillage unique et typique des grands florientaux. », indique-t-on au sein de l’entreprise.

Bleu Impérial est composé de 94 % d’ingrédients naturels issus de partenariats équitables et d’approvisionnements durables. Le parfum est contenu à l’abri de la lumière dans une fiole en aluminium accompagnée d’un petit entonnoir. Le flacon, en verre taillé à la main chez un verrier français, est surmonté d’un bouchon poli à l’émeri pour un meilleur contact et une étanchéité parfaite. L’ensemble est présenté dans un coffret écrin recouvert d’un papier texturé haut de gamme, inspiré de celui de l’époque, et sur lequel on retrouve en marquage à chaud or, la couronne impériale d’origine, avec ses aigles. Un code unique est inclus dans chaque coffret afin de permettre de commander des recharges. 

Aux côtés des rééditions historiques, Cherigan propose une collection contemporaine composée de sept nouvelles créations, inspirées par l’époque des années 1930.

Ressources externes
Site internet

Contenu sponsorisé

site-industries-cosmetiques Un individu concentré en blouse de laboratoire examinant un petit pot contenant une substance rose, innovation cosmétique pionnière avec des ingrédients naturels en Bretagne.

Cosmetics innovation comes naturally in Bretagne

In north-west France, Bretagne has always been a seawardlooking region with its 2,730km coastline – the longest in the country.

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

fr_FRFrançais