- publicité -
Generic selectors
Correspondance exacte seulement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Post Type Selectors
Filtre par catégories
Actualités
Avis d'experts
Contenu sponsorisé
Formulation
Ingrédients
Kit media
La revue
Logiciels
Management
Maquillage
On a testé pour vous
Packaging
Parfums
Process industriels
Réglementation
RSE

Produits cosmétiques français : des exportations record

Selon des données communiquées par la Fédération des entreprises de la beauté (Febea), les exportations françaises de produits cosmétiques progressent malgré des marchés qui affichent moins d’engouement. Elles dépassent pour la première fois le seuil des 20 milliards d’euros.

En 2023, les exportations françaises de produits cosmétiques progressent de + 10,8% en un an pour atteindre 21,3 milliards d’euros. 

Les produits de maquillage et les soins du visage se hissent au premier rang avec une augmentation de +9,9 % (11 Mds€) suivie par les parfums, en progression de +10,5 % (7,1 Mds€). Les exportations de parfums ont doublé depuis 2019. Les produits capillaires enregistrent la plus forte croissance (+15,8 %).

L’Europe et les États-Unis, premiers clients des cosmétiques français

Premier marché à l’export pour la cosmétique française, l’Union européenne représente 40,2 % (8,6 Mds€) du total des exportations, une part en progression de +20,8% comparé à l’année 2022. L’Allemagne, l’Espagne et l’Italie restent les trois premiers pays importateurs de cosmétiques français. En Europe, le maquillage et les soins du visage enregistrent la plus forte croissance avec +23,6 % (3,7 Mds€), suivis des parfums qui progressent de 18,3 % (2,9 Mds€).

Les États-Unis, pour leur part, restent le premier acheteur mondial de cosmétiques français. Notamment, un produit de parfumerie sur cinq y est exporté. La croissance de ce marché à néanmoins ralenti très fortement avec une croissance de 2,8 % en 2023, contre 26,7% l’année précédente.

La progression sur le marché américain est tirée par les parfums, avec +1,9 % de croissance (1,2 Md€), suivis par le maquillage et les soins du visage, en croissance de +5,3 % (1,1 Md€).

Chine et Moyen-Orient, un ralentissement

En 2023, le marché chinois progresse de +1,7% pour atteindre 1,99 milliard d’euros d’exportations de produits cosmétiques, en recul par rapport à 2022 (+5% cette année-là). La croissance en Chine reste avant tout tirée par la catégorie « Maquillage et soins du visage » en progression de 2,9 % (1,7 Md€). Un rouge à lèvre français sur quatre est aujourd’hui exporté vers la Chine. Les parfums affichent quant à eux une croissance de +2,5% en 2023. En revanche, la catégorie « Hygiène corporelle et soin » qui complète le top 3 des produits exportés, perd 29,6 % en Chine.

Au Moyen-Orient, les exportations de produits cosmétiques français enregistrent un recul de -2,9 % en raison notamment d’une forte baisse des exportations vers l’Arabie Saoudite (-19 %), en partie compensée par la croissance des Émirats arabes unis (+6 %).

« Malgré des disparités importantes entre les pays, la cosmétique française poursuit sa remarquable croissance à l’international, affirme Emmanuel Guichard, délégué général de la Febea. Franchir le cap symbolique des 20 milliards d’euros montre que le secteur continue de convaincre les consommateurs du monde entier, grâce à son innovation et à sa capacité à répondre à l’évolution de leurs attentes. La filière, composée à plus de 80 % de TPE et de PME, contribue fortement à l’amélioration de la balance commerciale française et continue à faire croître l’attractivité de la cosmétique française dans le monde. »

Au total, plus de 60 % de la production française de cosmétiques est exportée. Le secteur devient le deuxième contributeur au solde positif de la balance commerciale, derrière le secteur de l’aéronautique et devant les vins & spiritueux.

La Febea note que le « made in France » reste un atout essentiel pour le secteur des cosmétiques.

Ces estimations annuelles ont été réalisées sur la base des chiffres officiels des douanes de janvier à novembre 2023 inclus. Les résultats de décembre ont été estimés à partir de la moyenne des 11 mois de l’année 2023.

Photo : © Xaara Novack / Pixabay

Ressources externes
Site internet

Contenu sponsorisé

site-industries-cosmetiques Un individu concentré en blouse de laboratoire examinant un petit pot contenant une substance rose, innovation cosmétique pionnière avec des ingrédients naturels en Bretagne.

Cosmetics innovation comes naturally in Bretagne

In north-west France, Bretagne has always been a seawardlooking region with its 2,730km coastline – the longest in the country.

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

fr_FRFrançais