SFly révolutionne la production de chitine et chitosan pour fournir une fabrication maîtrisée et traçable en Europe

La start-up iséroise a mis au point un process original à partir de la mouche Hermetia Illucens (Black Soldier Fly) permettant de produire en masse le chitosan, produit à haute valeur ajoutée utilisé dans les domaines médical, pharmaceutique, cosmétique, environnemental et industriel.
SFly, start-up qui a développé un modèle innovant de bioconversion insecte-chitine, vient de valider avec succès son procédé intégré permettant d’extraire de manière optimale (empreinte environnementale et financière), la chitine constituant l’exosquelette de la mouche Hermetia Illucens, et la fabrication d’un chitosan de qualité certifiée.
Le chitosan, d’ores et déjà utilisé dans de nombreux produits (fil de suture, peau artificielle, crème anti-âge, fibre textile non- allergique et anti-bactérienne, fongicide, fertilisant…), est une ressource clé aux applications très prometteuses.
Cette première étape majeure dans le développement de la jeune pousse lui permet de boucler le financement de la deuxième phase de son plan stratégique : le montage de son unité pilote de production sur la plate-forme Inspira à Salaise-sur-Sanne en Isère.

Un process stable et maîtrisé

SFly a mis au point un process maîtrisé, assurant traçabilité, répétabilité et contrôle qualité tout au long de la fabrication. Le projet est issu de plus de quatre ans de recherche réalisée sur fonds propres et a bénéficié d’un financement privé de 400 k€ et du concours du fonds innovation de Bpifrance à hauteur de 200 k€. L’objectif est de développer une nouvelle filière française de production industrielle d’insectes pour fabriquer, par des procédés chimiques performants, de la chitine et du chitosan de grade médical et cosmétologique.

Des bio ressources d’avenir

Ces produits stratégiques, dont la production mondiale ne permet pas aujourd’hui de répondre aux besoins des industriels (la demande connue en chitine en 2017 était de plus de 75.000 tonnes pour 40.000 tonnes produites), sont actuellement extraits de la carapace de crevettes, majoritairement par des sociétés asiatiques. La demande mondiale en chitosan est en forte croissance (16% par an) en raison de ses nombreuses applications comme par exemple dans le traitement de l’eau, les aliments et les boissons, les cosmétiques, l’industrie, la biomédecine et les produits pharmaceutiques, l’agrochimie. Le marché mondial des dérivés de la chitine devrait atteindre 63 milliards de dollars en 2021 selon un rapport de Global Industry Analysts Inc. (chitin and chitosan derivatives market report – 2015).

” La validation de notre process représente un jalon capital dans notre développement en plus d’être une grande satisfaction. Toutes les étapes ont été minutieusement décortiquées et optimisées : élevage à grande échelle de la larve d’Hermetia Illucens, maîtrise de l’alimentation des larves, reproduction de la mouche, procédé chimique d’extraction de la chitine, production de chitosan et valorisation des déchets. Assurer la traçabilité et la répétabilité pendant tout le process, de l’intrant au produit fini, est une première qui nous démarque totalement des producteurs actuels de chitine/chitosan. Nous pouvons ainsi proposer des molécules qui étaient jusqu’alors inaccessibles. Un autre avantage de notre chitosan est sa pureté qui nous permettra de réaliser 100 % de notre production en grade pharmaceutique. Prochaines étapes, notre tour de financement et la construction de notre unité pilote de production,” précise Philippe Crochard, Co-fondateur de SFly.

X