3.8 C
Paris
mercredi 14 avril 2021
- publicité -

Upcycling : Omegablue, nouvel ingrédient de Givaudan Active Beauty produit à partir de myrtilles sauvages

Givaudan Active Beauty réutilise des coproduits de l’industrie alimentaire et récupère les graines de Vaccinium myrtillus pour créer un ingrédient naturel en mesure de réparer les problèmes de sécheresse cutanée, d’irritation et de desquamation liés à une barrière lipidique amoindrie.

Omegablue est un ingrédient cosmétique créé à partir de myrtilles sauvages surcyclées, une plante qui pousse en Europe centrale et du Nord. Il est utilisé pour une réparation avancée de la peau.

Traditionnellement utilisées par l’industrie alimentaire pour leur jus et leur sucre, les myrtilles sont également une source importante d’anthocyanidines extraites de la pulpe et de la peau du fruit pour l’industrie des compléments alimentaires et l’industrie pharmaceutique. 

En outre, selon Givaudan Active Beauty, les minuscules graines des baies contiennent jusqu’à 20 % d’acide linoléique (oméga-6) et d’acide α-linolénique (oméga-3) dans un rapport optimal ; ces composés étant tous deux connus pour leurs capacités à améliorer l’hydratation et la fonctionnalité de la barrière cutanée. 

« Fabriqué par un procédé au CO2 supercritique dans un processus de surcyclage des graines de cette baie unique de myrtille Vaccinum, Omegablue a été développé comme agent apaisant topique pour les peaux sensibles et abîmées. Il calme efficacement l’inconfort cutané de manière transitoire ou curative et contient des acides gras essentiels de type sébum formant une barrière protectrice des agents externes », souligne Giada Maramaldi, responsable de la catégorie soins personnels chez Givaudan Active Beauty.

Selon l’entreprise, l’efficacité de l’Omegablue a été démontrée dans la déplétion induite par les tensioactifs lors de tests cliniques. « Trois jours après la lésion, la zone traitée a retrouvé sa fonction de barrière cutanée. L’Omegablue est également très efficace sur les peaux présentant une inflammation chronique (psoriasis) car il réduit de manière significative la gravité des érythèmes, jusqu’à 27%, et la formation de squames de 28 % en quatre semaines. Les résultats sont encore meilleurs pour les peaux souffrant d’eczéma, puisque la gravité de l’érythème a diminué de 37,5 % et le taux de démangeaison de 42,8 %. En outre, le PASI (Psoriasis Area Severity Score) et l’EASI (Eczema Area Severity Score) sont nettement améliorés, de 27 % et 35 % respectivement », indique-t-on chez Givaudan Active Beauty.

Pour illustrer le potentiel d’Omegablue dans les applications pour le soin de la peau et du corps, Givaudan Active Beauty a formulé une huile de douche baptisée S.O. Smooth, avec une texture légère et soyeuse. Enrichie en huile de chia, un ingrédient naturel qui nourrit la peau en douceur, cette huile de douche nettoie et protège la peau contre les agressions extérieures et « restaure et maintient la barrière cutanée pour ramener la peau dans sa zone de confort. »

L’Omegablue fait partie de la collection upcycling de Givaudan Active Beauty lancée en octobre 2020.  Cette collection comprend huit autres ingrédients fonctionnels.

Selon Givaudan Active Beauty, la réduction des déchets est aujourd’hui la nouvelle norme en matière de durabilité et les produits cosmétiques contenant des ingrédients recyclés ou upcyclés séduisent quelque 69 % des consommateurs, en particulier au Brésil (80 %) et en Chine (74 %)1. « Les consommateurs sont prêts à aller au-delà et à faire de l’upcycling des produits de beauté une tendance majeure pour les années à venir, sans renoncer aux éléments clés de la protection de la peau », précise-t-on au sein de l’entreprise.

1 – CMI Global Study, mai 2020.

En savoir plus : https://www.givaudan.com

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Nos avis d'expert

Newsletter

X