[vidéo] Gattefossé lance son nouvel actif EnergiNius pour lutter contre les effets de la pollution digitale

La lumière visible artificielle émise par les écrans de nos smartphones, tablettes et ordinateurs agit comme un stress environnemental supplémentaire sur la peau. Pour la première fois, une étude préliminaire pour caractériser précisément le spectre de la lumière émise par les écrans a été réalisée par Gattefossé et un dispositif a été développé pour recréer cette même lumière.

Les résultats montrent qu’une exposition à la lumière des écrans entraine une fatigue cellulaire accrue et perturbe la morphologie et le comportement des cellules cutanées affectant leurs propriétés de mobilité et de communication. A la surface de la peau, le teint apparaît terne et manque de vitalité.

Explications en vidéo par Audrey Bonnard, chef produit actif.

X