9.9 C
Paris
mercredi 14 avril 2021
- publicité -

Cosmébio publie son nouveau manifeste

Cosmébio, l’association professionnelle dédiée aux cosmétiques naturels et bio depuis 2002, a choisi de faire de 2021 une année pivot dans ses engagements. Ainsi, elle annonce la publication de son nouveau Manifeste qui recense les évolutions, partis-pris et valeurs revendiqués par ses membres adhérents pour aller toujours plus loin pour préserver la santé et l’environnement.

Depuis sa création, l’association Cosmébio évolue et prend de l’ampleur : aujourd’hui, Cosmébio rassemble 60 % des marques de cosmétiques bio sur le marché bio français, soit près de 480 membres adhérents.

De nouveaux enjeux et défis environnementaux ont vu le jour au cours des dernières années, ce qui a poussé l’association Cosmébio à engager une réflexion de fond pour mieux agir. C’est dans cette optique qu’elle publie en ce début de 2021 un nouveau manifeste, fruit d’une réflexion commune avec l’agence de développement durable Utopies, avec pour objectif de réaffirmer les valeurs fondatrices que partagent l’ensemble des adhérents et de conserver le positionnement de label de référence sur le marché des cosmétiques bio.

« Ce Manifeste 2021 est né de la volonté d’aller plus loin dans nos actions de fond. Il va permettre de mettre en avant nos engagements : dans ce nouvel opus, ils sont revisités, plus engagés, plus actuels. Ce sont ceux qui permettront de changer le monde de la cosmétique et de sensibiliser de nouveaux consommateurs à être plus attentifs dans leur choix de cosmétique. Nous souhaitons plus que tout, avec ce Manifeste, mettre en lumière les valeurs de l’association et montrer toute la force de nos démarches pour aboutir à une formulation et une production encore plus éthique des produits cosmétiques bio », indique Romain Ruth, président de Cosmébio.

« Dans un monde où les enjeux s’accélèrent, la cosmétique bio fait plus que jamais partie des solutions. Travailler en bio est déjà une performance qu’il convient de souligner et défendre. Que l’association de référence, pionnière de la cosmétique biologique, décide de renouveler et affirmer ses engagements, pour s’emparer des questions de santé, climat, biodiversité ou relations équitables, l’emmène encore plus loin dans ses exigences. Là où on attend ceux qui continuent d’ouvrir de nouvelles voies », souligne Elisabeth Laville, fondatrice de l’agence indépendante Utopies, pionnière en France en matière de responsabilité sociétale des entreprises.

À travers son Manifeste, Cosmébio souhaite moderniser sa charte et tend à conserver sa position de précurseurs grâce à ses engagements :

1. Assurer la garantie d’une cosmétique sûre et efficace grâce au choix de formulations naturelles et en éliminant les ingrédients à risques et controversés issus de la pétrochimie.

2. Agir en faveur de l’agriculture biologique, au service de la restauration de la biodiversité et en réponse au dérèglement climatique par un choix raisonné de matières premières en suivant rigoureusement le cahier des charges

3. Améliorer l’empreinte environnementale des produits tout au long de leur vie, de la cueillette aux emballages. Cet engagement va permettre de repenser le processus de fabrication, de production et de transport.

4. Construire des relations équitables à tous les stades et avec l’ensemble des acteurs de la filière : Cosmébio veille à privilégier les relations locales afin de mettre en avant ce savoir-faire national voire régional.

5. Communiquer en transparence sur les atouts comme sur les dilemmes : Cosmébio apporte son expertise en toute transparence sur la composition des produits, la traçabilité des ingrédients.

6. Faire progresser le label Cosmébio et renforcer la réglementation de manière interne ou en s’alliant avec d’autres organisations et labels.

En savoir plus : https://www.cosmebio.org

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Nos avis d'expert

Newsletter

X