23.1 C
Paris
dimanche 3 juillet 2022
- publicité -

La Fondation Ellen MacArthur place L’Occitane en Provence parmi les marques les plus engagées

Publicité

La Fondation Ellen MacArthur a publié son rapport d’étape 2021 portant sur l’Engagement Mondial de la Nouvelle Économie des Plastiques qui mesure les progrès réalisés en matière d’économie circulaire des plastiques par les entreprises, gouvernements et autres organisations signataires. Fort de résultats probants et d’objectifs ambitieux, L’Occitane en Provence figure comme une des marques les plus engagées dans ce domaine et assume un rôle de leader parmi les entreprises du secteur cosmétiques. 

« Cette distinction a beaucoup de valeur pour nous. Elle confirme le bien-fondé des stratégies et des actions mises en place en matière de gestion des plastiques et, simultanément, nous encourage à faire encore mieux », commente David Bayard, Directeur R&D Packaging. 

Depuis 2019, la Fondation Ellen MacArthur publie annuellement son rapport Engagement Mondial de la Nouvelle Économie des Plastiques. Il constitue une base de référence qui mesure les progrès en matière d’économie circulaire des plastiques. Grâce à des données clés (telles que volumes d’emballage ou part de contenu recyclé), il apporte un niveau de transparence sans précédent. Les entreprises signataires sont notamment engagées à éliminer les emballages « problématiques » et de multiplier par cinq l’utilisation de plastiques recyclés entre 2019 et 2025. De même, la Fondation appelle par ce biais à davantage d’actions en matière d’élimination, de réutilisation et d’innovation ainsi qu’au développement de pratiques circulaires pour éviter les déchets et la pollution. 

Cultiver le changement 

L’Occitane en Provence est convaincue que consommation et régénération sont indissociables. Aussi, en tant qu’entreprise cosmétique internationale, elle assume le rôle de « cultivateur de changement » qui guide ses actions à tous niveaux, dès la phase de conception et de production des emballages. 
En signant l’Engagement mondial de la nouvelle économie des plastiques en 2019, L’Occitane en Provence doit faire acte de transparence et chercher à se dépasser. Ainsi, entre 2018 et 2025, la marque vise à atteindre une part globale de 40% de plastique recyclé dans tout ce qu’elle produit – cette proportion atteint aujourd’hui 21,4% – ainsi qu’une réduction de 10% du poids total annuel de plastique utilisé (quelle que soit la croissance de son activité). La marque s’est aussi fixé un ambitieux objectif 3 x 100% à l’horizon 2025 : 
• 100% de flacons en plastique issus de matériaux recyclés 
• 100% d’emballages en plastique recyclables, réutilisables ou compostables 
• 100% de ses boutiques en propre proposant un service de recyclage. 

Trois axes d’intervention 

Les objectifs de la Fondation Ellen MacArthur s’inscrivent intégralement dans l’engagement de réduction des déchets de L’Occitane en Provence dont les actions sont mises en oeuvre autour de trois axes d’intervention. 

Réduire – réduire les déchets et améliorer la durée de vie des produits 

De manière générale, L’Occitane en Provence cherche à se passer des plastiques à usage unique et superflus. Raison pour laquelle elle s’est notamment engagée à réduire de 10% le poids total annuel de plastique utilisé d’ici 2025 ou à supprimer complètement les cellophanes de ses produits d’ici 2022. 
De même, le groupe propose des shampooings sous forme solide – une alternative citée en exemple par la Fondation Ellen MacArthur dans la première section de son rapport. Dédiée à l’élimination des plastiques, elle constitue pour l’ONG l’axe d’intervention le plus déterminant. 
L’Occitane en Provence réduit également ses déchets en déployant progressivement à l’international depuis 2021 des « fontaines à vrac » qui prolongent l’engagement de la marque à conjuguer simplicité et innovation. Parmi cinq produits iconiques, les clients sélectionnent le volume de recharge souhaité (250ml ou 500ml) et remplissent leur bouteille Forever en aluminium léger, recyclable et 100% recyclé. Ces fontaines éco-conçues permettent d’économiser 94% de plastique par rapport aux emballages classiques. 
Enfin, L’Occitane propose également 25 de ses best-sellers en écorecharges : des conditionnements qui représentent en moyenne 85% de plastique en moins qu’une bouteille conventionnelle et permettent d’économiser environ 200 tonnes de plastique chaque année. D’ici 2025, les écorecharges 100% recyclables amélioreront ces résultats. 

Recycler – vers une économie circulaire 

Outre ses actions, la marque utilise depuis 10 ans pour sa gamme de soins capillaires Aromachologie des flacons fabriqués avec du PET recyclé à 100%. Les bouteilles de savon liquide de 300ml et 500ml sont également fabriquées à partir de plastique 100% recyclé. Dans le catalogue L’Occitane, 65 références sont en plastique 100% recyclé. 

Réagir – encourager l’utilisation responsable et durable du plastique 

Pour poursuivre la réflexion au-delà de sa chaîne de valeur, L’Occitane s’associe aux entreprises et organisations les plus innovantes pour lutter contre la pollution environnementale. A ce titre, elle s’implique dans des projets d’avant-garde et engagés comme l’expédition Plastic Odyssey, SPICE ou BeMed. 
En juin 2021, le groupe a rejoint plus de 150 acteurs liés au secteur des emballages (entreprises, ONG, experts, associations) pour répondre à l’appel à la responsabilité des producteurs (EPR – Extended Producer Responsibility) lancé par la Fondation Ellen MacArthur. Cette initiative entend notamment les engager à mettre en oeuvre des systèmes de collecte obligatoires et payants permettant de couvrir les frais et, in fine, d’assurer le tri et le recyclage des emballages dans un contexte d’économie circulaire. 

Ressources externes

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

Nous vous offrons notre numéro d'été ! Accédez librement à la version numérique d'Industries CosmétiquesJe lis !
+
X