- publicité -
Generic selectors
Correspondance exacte seulement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Post Type Selectors
Filtre par catégories
Actualités
Avis d'experts
Contenu sponsorisé
Formulation
Ingrédients
Kit media
La revue
Logiciels
Management
Maquillage
On a testé pour vous
Packaging
Parfums
Process industriels
Réglementation
RSE

Lalique et James Turrell : Deux flacons cristal en éditions limitées

Purple Sage & Range Rider, deux flacons de parfum en éditions limitées.
Cette collaboration donne naissance au premier parfum créé par un artiste pour Lalique.

Lalique a dévoilé sa nouvelle collaboration avec l’artiste américain James Turrell, connu pour créer des œuvres qui incitent le public à se confronter aux limites et à la magie de la perception humaine en jouant avec la lumière et l’espace.

C’est la première fois que le célèbre artiste-lumière travaille sur des pièces de petite dimension. Cette rencontre unique entre deux « artistes de la lumière » est le fruit de plus de quatre ans d’étroite collaboration et survient au moment où Lalique célèbre le lOOème anniversaire de sa manufacture alsacienne. La collection, qui a été présentée lors de l’édition 2022 de Paris+ par Art Basel, se compose de 42 panneaux lumineux en cristal et de deux flacons de parfum en éditions limitées à 100 exemplaires chacun. C’était la première fois que Lalique Art était partenaire officiel de la célèbre foire d’art moderne et contemporain.


James Turrell a tout d’abord imaginé deux flacons de parfum. Fasciné par l’Égypte et les formes de stûpa que l’on trouve en Asie, il s’est inspiré de leur structure architecturale qui en font des monuments de haute valeur spirituelle où la lumière joue un rôle essentiel.

Combinant à la fois sensibilités artistiques et olfactives, les deux flacons Range Rider et Purple Sage sont inspirés du livre de Zane Grey, Riders of the Purple Sage et de la volonté de l’artiste de recréer la beauté de l’Ouest américain. Le résultat est éblouissant : les flacons sont de véritables prismes qui diffusent et diffractent la lumière. Entièrement fabriquées à la main, ces pièces présentaient un défi majeur pour les artisans Lalique : obtenir une épaisseur uniforme de cristal, laquelle permet d’obtenir une homogénéité et la bonne densité de couleur.

En travaillant avec les parfumeurs de Lalique, Turrell a aussi donné vie aux premiers parfums créés par un artiste pour Lalique. Le premier d’entre eux, Range Rider, encapsule les senteurs naturelles de l’Arizona, terre d’origine de l’artiste : sauge pourpre et cuir frotté, poivre, ambre et agrumes. Son architecture olfactive évoque les ranchs baignés de soleil de l’Ouest américain.

Oscillant entre force et délicatesse, le second parfum, Purple Sage, nommé d’après la délicate variété de sauge qui règne sur l’Arizona, offre une autre interprétation de la relation de Turrell avec sa région. Avec ses courbes subtiles, le flacon rend hommage à l’éternelle forme féminine. Le parfum en lui-même se caractérise par une senteur délicatement fruitée et musquée qui révèle des notes de sauge pourpre, de mandarine, de pamplemousse et de rhubarbe.
La collaboration est née d’une rencontre entre l’artiste et Silvio Denz, président-directeur général de Lalique, « Aussitôt j’ai pensé que Lalique devait accueillir des œuvres de James Turrell : la place de l’artiste-lumière avait tout son sens si l’on songe au fondateur René Lalique surnommé « le sculpteur de lumière ». C’est une profonde aventure artistique qui a abouti à un résultat d’une élégance et d’une modernité rares. Une véritable prouesse. Je suis à la fois fier et très heureux que ce grand nom rejoigne le cercle prestigieux des artistes ayant collaboré avec Lalique. »
James Turrell a ajouté : « La nature de mon travail, c’est la mise en forme de la lumière. La lumière, c’est le matériau et la perception, le médium. J’avais déjà entendu parler de René Lalique mais j’ignorais l’étendue de sa créativité. À la manufacture Lalique, j’étais fasciné par les maîtres-verriers et leur virtuosité technique. Ce sont de vrais artistes. C’était la première fois que je conçois des parfums et des pièces en cristal. Le sens olfactif suscite la mémoire plus que tout autre sens, et c’est grâce à Lalique et aux parfumeurs que j’ai pu créer cela. Créer un parfum, c’est un peu créer le monde que l’on a connu. Comme René Lalique, je cherche la lumière et je continuerai de la chercher. »

Ressources externes
Site internet

Contenu sponsorisé

Modernizing your lab can improve employee retention

Modernizing your lab could be the answer to improve training, improve retention, and relieve the supply chain bottleneck.

Nouvelle machine chez Technature : l’hydrogel en pot

Technature, leader européen de l'Hydrogel naturel, élargit sa gamme en introduisant l'hydrogel en pot avec une nouvelle machine spécialisée

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

fr_FRFrançais