20.5 C
Paris
mardi 9 août 2022
- publicité -

L’Oréal a dévoilé le futur de la beauté augmentée par la tech à Viva Technology 2022

Publicité

Le groupe L’Oréal a dévoilé sa vision du futur de la beauté à Viva Technology (VivaTech) 2022, le plus grand événement européen dédié à l’industrie technologique, qui s’est tenu du 15 au 18 juin, à Paris.

Misant fortement sur le web3 et les expériences beauté online, offline et on-chain, le leader de l’industrie cosmétique a guidé les visiteurs à travers une exploration de la beauté à l’heure du web3 et du métavers. En parallèle, ont également été présentées des innovations à expérimenter à domicile, en boutique ou en salon. L’Oréal a participé à la sixième édition de VivaTech avec un stand de 325 m² à la pointe de la technologie sur lequel le groupe a présenté des expériences beauté immersives développées par les principales marques de son portefeuille de produits de luxe, grand public, professionnels et de cosmétique active.

« Nous sommes ravis d’être de retour à VivaTech, où L’Oréal joue un rôle majeur depuis la création de cet événement en 2016. Nous avons toujours été à l’avant-garde de l’innovation technologique en matière de beauté, et il nous appartient aujourd’hui d’explorer les technologies émergentes et les pistes nous permettant d’engager une nouvelle génération de consommateurs de beauté », a déclaré Nicolas Hieronimus, directeur général de L’Oréal. « La raison d’être de L’Oréal, qui est de créer la beauté qui fait avancer le monde, érige la technologie en catalyseur de la transformation de l’ensemble de notre activité. »

L’Oréal continue de façonner le futur de la beauté en s’appuyant sur plus d’un siècle de savoir-faire industriel pour créer des expériences de beauté multisensorielles uniques. Précurseur d’avancées dans le diagnostic de peau, la téléconsultation et les essais virtuels permis grâce au web2, L’Oréal explore aujourd’hui les possibilités offertes par le web3 pour des expériences de beauté à destination d’une nouvelle génération de consommateurs. La beauté « on-chain » représente l’opportunité de rassembler les consommateurs et les créateurs sur les plateformes émergentes pour participer à une nouvelle économie de la beauté.

« Chez L’Oréal, nous avons une conviction profonde : l’intersection des forces puissantes de la science et de la technologie nous permettra d’inventer la beauté du futur », affirmait Barbara Lavernos, directrice générale adjointe en charge de la recherche, de l’innovation et de la technologie de L’Oréal. « En combinant à la fois nos connaissances scientifiques centenaires et notre expertise en matière de données à des innovations technologiques physiques et digitales, nous réinventons et augmentons les expériences beauté pour répondre aux désirs, aux rêves et aux aspirations de nos consommateurs du monde entier. »

« La beauté du futur sera physique, digitale et virtuelle. C’est pourquoi, tout en gardant les pieds fermement ancrés dans l’accélération du web2, nous explorons le web3 avec une nouvelle approche de la beauté on-chain », expliquait Asmita Dubey, directrice générale digital et marketing de L’Oréal. « Nous avons privilégié le digital dans tous nos efforts et notre objectif est d’enrichir le parcours consommateur, qui continue d’évoluer du O+O (offline + online) vers le O+O+O (online + offline + on-chain). »

Publicité
Ressources externes
Site internet

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

Nous vous offrons notre numéro d'été ! Accédez librement à la version numérique d'Industries CosmétiquesJe lis !
+
X