Pierre Fabre Dermo-Cosmétique ouvre un centre d’innovation au Brésil

A l’occasion d’un déplacement au Brésil, Eric Ducournau, directeur général du groupe Pierre Fabre et Nuria Perez-Cullell, directrice générale de la branche Pierre Fabre Dermo-Cosmétique (PFDC), ont annoncé l’ouverture du Pierre Fabre Dermo- Cosmetics Brazilian Innovation Center. L’annonce a été faite à la Maison de France en présence du Consul Général Adjoint de France à Rio de Janeiro, Monsieur Jean-François Laborie.

Le Pierre Fabre Dermo-Cosmetics Brazilian Innovation Center est dirigé par Anne-Laure Gaudry sous la responsabilité de Xavier Ormancey, directeur de la R&D de PFDC. D’une superficie de 320 m2, il est implanté dans le quartier carioca de Barra da Tijuca et dispose d’une antenne sur le site industriel d’Areal dans l’Etat de Rio de Janeiro. Conçu et organisé selon les standards scientifiques et techniques les plus avancés dans l’industrie cosmétique, il comptera une vingtaine de chercheurs et techniciens d’ici 2021. Cette équipe multidisciplinaire collaborera avec 5 autres laboratoires de PFDC situés en France et au Japon, ainsi qu’avec les 335 collaborateurs de la filiale brésilienne de PFDC. Pour perspective, Pierre Fabre réinvestit chaque année environ 4,5% du chiffre d’affaires de son activité dermo-cosmétique en R&D, ce qui le situe dans la fourchette très haute de l’industrie cosmétique mondiale.

Le Brazilian Innovation Center de PFDC poursuivra une triple mission : développer une meilleure compréhension des peaux brésiliennes sur le plan dermatologique et des besoins des consommateurs brésiliens sur le plan sociologique, déceler en amont les tendances d’un des marchés cosmétiques les plus sophistiqués et inventifs au monde, assurer le développement de nouveaux produits adaptés au marché local pour les marques Eau Thermale Avène, Ducray et Darrow. Ce centre d’innovation fonctionnera sur le modèle de l’Asian Innovation Center (AIC) ouvert au Japon en 2015. L’AIC a depuis démontré la capacité de PFDC à transformer le développement de produits spécialement adaptés aux besoins des peaux asiatiques en succès commercial.

Nuria Perez-Cullell, directrice générale de Pierre Fabre Dermo-Cosmétique, a rappelé que « le Brésil, quatrième marché cosmétique mondial, revêt une importance majeure pour notre entreprise. L’école dermatologique brésilienne est réputée dans le monde entier, la population brésilienne compte une incroyable mixité de types de peaux et de cheveux et les consommatrices brésiliennes sont particulièrement sophistiquées et exigeantes en matière de produits cosmétiques. Il était donc naturel pour PFDC d’y implanter son second centre international d’innovation, et je suis convaincue que ses équipes mettront au point des formules et des produits qui seront appréciés d’abord localement puis au-delà des frontières brésiliennes ».

Présent au Brésil depuis 1985, le groupe Pierre Fabre y développe aujourd’hui ses deux activités pharmaceutique et dermo-cosmétique. Depuis le rachat des Laboratoires Darrow en 2006, le groupe y dispose à Areal (dans l’Etat de Rio de Janeiro) d’une usine spécialisée dans la production de produits dermo-cosmétiques. : En 2017, les produits commercialisés par Pierre Fabre do Brasil ont développé des ventes consommateurs supérieures à 300 millions de reals (62M€), en croissance de 10% par rapport l’année précédente. Avec ses marques Eau Thermale Avène, Darrow et Ducray, PFDC est le 3ème acteur du marché dermo-cosmétique brésilien.

X