20.2 C
Paris
mercredi 25 mai 2022
- publicité -

SBTi valide les objectifs de réduction des émissions de carbone de Verescence

Verescence, spécialsite mondial du flaconnage en verre pour les industries de la parfumerie et de la cosmétique, annonce que l’initiative Science Based Targets (SBTi)1 a validé sa trajectoire de décarbonation à l’horizon 2034 et l’a reconnue compatible avec le scénario de limitation du réchauffement planétaire à un niveau bien inférieur à 2°C, conformément aux recommandations du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et à l’Accord de Paris sur le Climat.

Cette trajectoire couvre à la fois les émissions de CO2 directes relatives à la fabrication des flacons (Scope 1) et les émissions indirectes liées à la consommation d’énergie (Scope 2), représentant plus de 60 % des émissions totales du Groupe cumulées.

Concrètement, Verescence s’engage à réduire ses émissions de CO2 de 40 % en valeur absolue sur les scopes 1 & 2 d’ici à 2034 par rapport à l’année de référence 2019.

Pour atteindre cet objectif, le groupe a construit un plan de réduction des émissions de CO2 s’appuyant sur plusieurs leviers, qu’il s’agisse d’améliorer la performance énergétique de ses procédés existants, de déployer des projets d’envergure d’électrification de ses fours ou d’augmenter son approvisionnement annuel en électricité produite à partir de sources d’énergies renouvelables. À cela s’ajoute l’accélération de ses solutions d’éco-conception en collaboration avec ses clients (verre réutilisable ou rechargeable, verre PCR2, verre allégé, etc.).

« Nous nous félicitons de la validation de nos objectifs de réduction de CO2 par le SBTi. Une approche indépendante et scientifique indispensable pour lutter contre le changement climatique. Nous faisons aujourd’hui partie des premiers verriers au monde à avoir une trajectoire de décarbonation conforme à l’Accord de Paris et alignée sur les préconisations de la communauté scientifique. L’objectif du Groupe est d’atteindre la neutralité carbone en 2050 », commente Thomas Riou, CEO de Verescence.

Le verrier a chiffré à 20 millions d’euros les surinvestissements nécessaires à l’atteinte de ses objectifs et entend également réduire les émissions indirectes liées à sa chaine de valeur (Scope 3) en orientant ses fournisseurs dans une démarche de réduction de leur empreinte carbone.

1 Lancée en juin 2015, l’initiative Science Based Targets (SBTi) est un consortium réunissant les plus grandes instances internationales luttant contre le réchauffement climatique : le CDP (Carbon Disclosure Project), le WRI (World Resources Institute), le WWF (World Wildlife Fund) et le Global Compact des Nations Unies. Il vise à encourager les entreprises à définir des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) alignés sur les préconisations de la communauté scientifique.

2 PCR : Post-Consumer Recycled, le verre recyclé issu de la collecte locale des déchets ménagers.

Ressources externes
verescence.com

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

X