31.1 C
Paris
vendredi 12 août 2022
- publicité -

« De la fleur aux parfums » : la création de parfum au centre de multiples enjeux

Publicité

Habile association de matières premières au travers d’un équilibre et d’une structure, le parfum et ses différentes applications sont synonymes de produits uniques capables d’adresser la mémoire intime de chacun, ses émotions et sensations éprouvées un jour. Si la créativité, la vision et le ressenti du parfumeur sont déterminants, ils ne peuvent suffire pour relever ce défi. 

Le parfumeur doit en effet composer avec l’apport continu de toutes les facettes des nouvelles matières premières innovantes, la capacité à répondre et parfois même devancer les nouvelles aspirations des consommateurs mais aussi s’adapter aux évolutions perpétuelles et complexes de la réglementation.

À l’occasion de la conférence organisée par le pôle de compétitivité Innov’Alliance, « De la fleur aux parfums… et aux arômes : savoir-faire et innovation », ces savoir-faire et enjeux afférents seront rappelés. 

En premier lieu, le projet Héritage(s), histoire vivante des parfumeurs, collection unique de témoignages collectés par le Fond de dotation Perfumum sera présentée par son président Francis Kurkdjian, récemment nommé directeur de la création des Parfums Christian Dior. Cette mémoire immatérielle, humaine et vivante, corpus historique unique pour les amoureux du parfum, pose ainsi un regard personnel et distancié sur la parfumerie et évoque leur vision de l’avenir.

La parfumerie moderne tend depuis quelques années à évoluer vers un univers plus gourmand et gustatif, toujours plus réaliste. Des notes chaudes et gourmandes comme le chocolat, le praliné, la vanille ou le caramel en passant par les notes fruitées et juteuses comme la framboise, le fruit de la passion, la fraise ou l’abricot, l’expertise de l’aromaticien prend tout son sens ! Les aromaticiens sont donc de plus en plus sollicités pour travailler avec les parfumeurs afin de les aider dans leur création de parfums « 3D ». Les équipes de chez Robertet, avec Emmanuelle Galimberti (aromaticienne) et Amandine Galliano (parfumeuse), feront voyager les participants dans un univers olfactif et gustatif.

Néanmoins, la réglementation demeure un préalable à la création. Les autorisations, les interdictions, les restrictions alimentent au quotidien l’évolution de la palette des aromaticiens et des parfumeurs. Cécile Pinel, déléguée générale du Sniaa et Jean-François Goursot proposeront un retour vers le passé mais également un bond en avant vers le futur pour donner une note de ce qui impactera demain la création aromatique. 

Pour télécharger le programme :
https://pole-innovalliance.com/wp-content/uploads/2021/03/Flyer_Programme_FAP2021-4.pdf

Publicité
Ressources externes

Articles liés

Notre dernier numéro

Écoutez-nous !

Newsletter

Nous vous offrons notre numéro d'été ! Accédez librement à la version numérique d'Industries CosmétiquesJe lis !
+
X